République et canton du Jura

Doris Leuthard et le Jura réitèrent leur engagement en faveur du Doubs

Date : 07.05.2013 14:30:00

Delémont, le 7 mai 2013

A l’occasion d’une récente rencontre à Berne, organisée à l’initiative du Jura, la conseillère fédérale Doris Leuthard et le ministre jurassien Philippe Receveur ont fait le point sur l’état de santé du Doubs et examiné les mesures à consolider pour améliorer rapidement et durablement la situation. Les questions en relation avec les lâchers d’eaux des usiniers et les mesures contre la pollution ont été au cœur des discussions.


Le conseiller aux Etats Claude Hêche et le chef de l’Office cantonal de l’environnement Jacques Gerber ont également participé à cette séance, à l’occasion de laquelle Doris Leuthard a rappelé son intérêt prononcé pour le sort de la rivière binationale et emblématique du Jura ainsi que les différentes actions conduites. Celles-ci se sont accélérées ces derniers mois au sein des groupes de travail transnationaux, auxquels le Canton du Jura avait demandé son intégration en tant que canton riverain.

Le Jura, qui s’engage activement depuis cinq ans dans ce dossier, va encore renforcer sa collaboration avec la Confédération, en particulier pour lutter contre les mortalités importantes de poissons dues aux éclusées. Celles-ci sont en voie de normalisation, selon les engagements pris et appliqués désormais par les usiniers.

La conseillère fédérale a souligné la volonté de la Confédération de voir intégrées en 2014 dans le Règlement d’eau les nouvelles mesures d'exploitation des barrages, afin de mieux tenir compte des aspects environnementaux, en se basant, notamment, sur une meilleure coordination entre les trois ouvrages.

Compte tenu du régime juridique spécifique du Doubs marqué par sa dimension transnationale, la Confédération a promis l’appui des Offices fédéraux de l’environnement et de l’énergie dans la réalisation, par les cantons, de la planification stratégique issue de la loi fédérale sur la protection des eaux.

La question de la remise aux normes des processus et installations d’épuration des eaux usées des localités riveraines neuchâteloises et jurassiennes, en particulier du Locle et de la Chaux-de-Fonds, a également été abordée. La Confédération élabore pour la fin de l’année 2013 la stratégie de réduction de la présence de micropolluants dans les eaux dont devrait pouvoir bénéficier, aux yeux du Jura, les STEP des deux plus importantes localités situées à l’entrée du cours suisse du Doubs.

Le Gouvernement jurassien a enfin rappelé sa volonté de saisir, dès après les élections, le nouveau Conseil d’Etat neuchâtelois pour coordonner les actions et les calendriers des deux cantons sur cet important aspect du dossier.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014