République et canton du Jura

Le Gouvernement salue l'esprit d'ouverture manifesté par les Jurassiens et prend acte avec regret du résultat global du Jura bernois

Date : 24.11.2013 16:00:00

Delémont, le 24 novembre 2013


Le Gouvernement jurassien prend acte des résultats de la consultation populaire consacrée à l'avenir institutionnel de la région jurassienne. Il constate avec regret que le projet de créer à terme un nouveau canton ne se concrétisera pas à la suite du vote majoritairement négatif dans le Jura bernois. Le Gouvernement salue la générosité manifestée à l’occasion de ce scrutin par les citoyennes et citoyens de la République et Canton du Jura, qui ont montré leur disposition à réfléchir à un partage de leur souveraineté avec tout ou partie du Jura bernois. Enfin, le Gouvernement observe avec satisfaction qu'une majorité s'est exprimée à Moutier en faveur du processus.

 
Le taux de participation, élevé dans les deux régions, démontre la pertinence du processus démocratique engagé par les deux gouvernements, sous l’égide de la Confédération. Manifestement, les citoyennes et citoyens se sont sentis particulièrement concernés par le scrutin. Le Gouvernement souligne le bon déroulement de la campagne, qui a été à la hauteur des enjeux. Les acteurs principaux ont fait preuve de respect mutuel et les dérapages verbaux et visuels sont restés rares. Cette dignité a été remarquée en Suisse et elle conforte l’image positive du canton du Jura. Le processus a été cité en exemple en Suisse et à l’étranger.

Dans le canton du Jura, le oui l’emporte de manière très claire. Les Jurassiennes et les Jurassiens ont montré leur volonté de réfléchir à un partage de leur souveraineté avec le Jura bernois et ont ainsi adressé un signal fort d’ouverture à l'égard de sa population. Ce vote très net met en évidence une grande cohésion entre la population, la classe politique et les autorités du canton du Jura. Cette unité s’observe également sur le plan territorial, aucune commune jurassienne n’ayant rejeté le processus.

A l'inverse, la population du Jura bernois ne souhaite pas engager un processus tendant à la création d’un nouveau canton. La commune de Moutier se distingue par un résultat positif et, à Belprahon, le résultat est équilibré.

La Déclaration d’intention du 20 février 2012, signée par les deux gouvernements, est claire : en cas de refus de l’une des deux régions, le processus n’est pas engagé et le projet de créer un nouveau canton est abandonné. Le Gouvernement jurassien, bien que déçu, respecte la volonté démocratiquement exprimée par la population du Jura bernois et constate que le Jura historique restera durablement divisé.

En conformité avec la Déclaration d'intention, le Gouvernement jurassien considère que les résultats du 24 novembre 2013 constituent une étape dans le règlement de la Question jurassienne. En effet, dans un délai de deux ans à compter de ce jour, toute commune du Jura bernois pourra exprimer sa volonté de rejoindre le canton du Jura. Le cas échéant, fort du résultat observé dans le canton du Jura, le Gouvernement s'engagera dans le processus de manière à ce que son accueil se déroule à la satisfaction des parties concernées.

Le Gouvernement jurassien remercie toutes celles et tous ceux qui ont porté le projet de dialogue sur la création d’une nouvelle entité institutionnelle. Il salue les citoyennes et les citoyens du canton du Jura qui ont manifesté leur confiance à l’égard d’un processus qui n’a pas rencontré le succès escompté et les remercie de leur générosité. Il exprime sa gratitude aux citoyennes, citoyens, partis, mouvements, associations et comités qui, par leur vote et leur engagement dans la campagne, ont soutenu le processus proposé.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014