République et canton du Jura

Nouveaux modèles à l’étude pour les structures d'accueil de la petite enfance

Date : 20.09.2013 13:14:00

Delémont, le 20 septembre 2013


Le Gouvernement jurassien a récemment autorisé l'ouverture de 76 nouvelles places en crèches et unités d'accueil pour écoliers dans les communes de Porrentruy, Courroux, Le Noirmont, Delémont et Courgenay. Dans le même temps, il a également défini les options qui vont faire l’objet d’analyses approfondies pour la gestion future de ce domaine d’activité.


Ces options concernent en particulier le mécanisme de subventionnement et la mise en œuvre d’un système de contrôle de la qualité de l’offre. Une réflexion quant à l’articulation entre l’école et l’accueil des écoliers sera également menée. Enfin, des contacts seront noués avec les organisations patronales jurassiennes pour discuter d’éventuelles modalités d’un cofinancement des structures d'accueil de la petite enfance par les entreprises. Un rapport présentant la stratégie globale du Gouvernement dans ce domaine sera publié à la fin du premier semestre 2014, et les mesures retenues pourraient entrer en vigueur graduellement dès 2015.

Alors que la première planification de 2006 visait avant tout à densifier le réseau de places d'accueil dans le canton, celle qui se dessine aujourd'hui tend premièrement à optimiser les processus puis à répondre à la demande résiduelle de création de places d’accueil. Dans ce contexte, le Gouvernement a notamment décidé le principe d’instaurer un système de financement forfaitaire par place occupée, en remplacement du système de couverture de déficit en vigueur actuellement, de renoncer à édicter des directives fermes concernant l'encadrement des enfants, au profit d'une surveillance directe de la qualité des prestations, et d’ajuster et d’optimaliser l’accueil des écoliers notamment durant la pause de midi et en complément au temps scolaire.

Chacune de ces trois thématiques distinctes sera traitée séparément par l’un des trois groupes de travail créés à cette fin par le Gouvernement. Ces groupes réuniront des représentant-e-s des structures d'accueil de la petite enfance, des communes, des milieux scolaires, des parents et de certains services de l'État et seront actifs de septembre 2013 à mai 2014. En parallèle, le Gouvernement prendra contact avec les organisations patronales jurassiennes afin de sonder leur intérêt à participer au financement des structures d'accueil de la petite enfance.

Dans l'immédiat et toujours dans le but de libérer des ressources afin de pouvoir poursuivre l'extension de l'offre, il sera renoncé à appliquer le rabais fratrie pour le prix des repas. Il sera ainsi de 5 francs par jour et par enfant dès le 1er janvier 2014. Pour l'heure, le tarif pour la prestation de garde reste en revanche inchangé.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014