République et canton du Jura

Rappel de l'interdiction d'utilisation et de vente des plantes exotiques envahissantes sur le territoire cantonal

Date : 12.11.2013 15:38:00

Delémont, le 12 novembre 2013


Les plantes exotiques envahissantes proviennent d'autres continents et réussissent à s'établir massivement dans la nature en menaçant la biodiversité et en posant des problèmes de santé publique. L'utilisation et la commercialisation de ces plantes sont interdites par les législations fédérales et cantonales depuis quelques années. L'Etat jurassien a rappelé dernièrement cette interdiction aux professionnels établis sur le territoire cantonal. Ce rappel complète les mesures entreprises dernièrement pour lutter contre la prolifération de ces plantes dans les milieux naturels.


Les plantes exotiques envahissantes ont été principalement introduites par l'homme comme plantes d'ornement. Elles n'ont pas d'ennemis naturels et peuvent ainsi s'installer dans la nature et proliférer aux dépens des espèces indigènes. Leur présence menace l'équilibre et la diversité de certains milieux naturels et peut également causer des dommages aux berges des cours d'eau, en facilitant leur érosion (renouée du Japon). Certaines espèces peuvent également poser des problèmes de santé publique. Le pollen de l'ambroisie à feuille d'armoise peut accentuer les problèmes respiratoires de certaines personnes allergiques et la berce du Caucase peut provoquer des brûlures cutanées.

Les instances fédérales et cantonales ont pris conscience des dommages que ces plantes pouvaient causer et en ont proscrit l'utilisation et la commercialisation. L'Etat jurassien a ancré cette interdiction dans sa Loi cantonale sur la protection de la nature et du paysage, entrée en vigueur à fin  2010.

Les espèces concernées sont définies dans une  "Liste noire" établie par la Commission suisse pour la protection des plantes sauvages, actuellement Centre national de données et d'information sur la flore de Suisse (http://www.infoflora.ch/fr/flore/neophytes/listes-et-fiches.html). Cette liste noire est évolutive et sa dernière mise à jour date du mois de mars de cette année.

Afin de rappeler cette interdiction aux professionnels concernés, l'Office de l'environnement a envoyé dernièrement un courrier à tous les horticulteurs, fleuristes, jardiniers, paysagistes et autres points de vente potentiels établis sur le territoire cantonal. L'Office de l'environnement a prévu de procéder à des contrôles des commerces concernés, afin d'assurer le respect de cette interdiction.

Le rappel de cette interdiction complète les mesures déjà entreprises. En 2008, un inventaire a été réalisé au niveau cantonal. Ce recensement a permis, dès 2009, de mener plusieurs actions de lutte, notamment contre la renouée du Japon et la berce du Caucase.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014