République et canton du Jura

Accueil des gens du voyage étrangers dans le canton du Jura: une solution d’urgence est trouvée

Date : 04.04.2014 12:50:00

Alors que l'aire provisoire de Bassecourt vit ses derniers jours pour faire place aux travaux de réalisation d'une aire de repos de l'A16, le Gouvernement a trouvé une solution d’urgence pour éviter des occupations illicites de parcelles publiques ou privées. Ainsi, une nouvelle aire d'accueil sera ouverte sur une parcelle appartenant à l’Etat, dans le secteur de Mavalau (jonction A16 Porrentruy Ouest).


Avec l’ouverture du chantier de l’aire de repos de l’A16 à Bassecourt, le Jura doit  impérativement trouver une solution pour l’accueil des gens du voyage. La Constitution et le droit fédéral imposent en effet aux cantons d’offrir des solutions appropriées pour les gens du voyage. Les services de l'Etat ont donc planché sur diverses pistes depuis plusieurs mois afin d’éviter des occupations illicites à différents endroits du canton avec la fermeture du site de Bassecourt. Au regard du principe de proportionnalité, il est en effet impossible de déloger les gens du voyage qui s’installent illégalement quelque part si aucune aire officielle ne peut leur être proposée. Par ailleurs, le Jura ne peut ni ne veut se décharger de cette question sur ses voisins.

Faute d’avoir trouvé jusqu’ici une solution concertée avec une commune jurassienne à proximité de l’A16, l’Etat se voit contraint de se rabattre sur des terrains lui appartenant. Les possibilités sont dès lors peu nombreuses et l’aire retenue, située au lieu-dit "Cras de Mavalau" (voir plan annexé), à proximité immédiate de la jonction Porrentruy-Ouest, apparaît comme une solution appropriée dans ce contexte d’urgence.

Cette place sera équipée d'une benne à déchets et de WC chimiques. Il conviendra dans la continuité d'y permettre l'accès aux commodités telles qu'eau et électricité en particulier.

Cette zone est bien adaptée à la situation, dans la mesure où elle se situe à proximité d’un échangeur autoroutier, qu’elle est éloignée des zones d’habitation et se trouve dans un périmètre confiné (avec entrée et sortie unique). De surcroît, la parcelle étant située en contrebas du futur tronçon A16, la présence des gens du voyage y sera discrète.

Le Gouvernement rappelle qu’une solution durable et concertée nécessite l’implication active des communes dans ce dossier. Cet objet sera porté à l’ordre du jour d’une prochaine séance de l’Association jurassienne des communes (AJC).
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014