République et canton du Jura

PISA 2012: les élèves jurassiens très bons en mathématiques

Date : 23.09.2014 08:21:00

La dernière enquête PISA, communiquée mardi 23 septembre sur le plan romand, se situe dans la lignée des enquêtes précédentes pour le Jura. Les résultats des élèves de l’école jurassienne demeurent très bons en mathématiques et sont stables en lecture et en sciences. Autre fait réjouissant, le Jura affiche l’écart le plus faible entre élèves socialement favorisés et défavorisés. Cette bonne performance d'ensemble atteste du professionnalisme du corps enseignant jurassien et est aussi à mettre en relation avec un climat scolaire favorable aux apprentissages.


Les compétences des élèves ont été mesurées dans les domaines identiques aux enquêtes précédentes, à savoir les mathématiques, la compréhension de l’écrit (lecture) et les sciences. En 2012, un accent particulier a été mis sur les mathématiques. Tous les élèves de dernière année de la scolarité obligatoire (15 ans) participent à l’enquête dans le canton du Jura alors que, dans les autres cantons, les moyennes obtenues sont estimées par des échantillons d’élèves. Les résultats jurassiens indiquent donc une fiabilité maximale.

Globalement, l’enquête PISA 2012 révèle des résultats se caractérisant par une stabilité réjouissante. Les écarts entre les résultats des cantons romands sont aussi très serrés. De plus, la moyenne romande est très élevée en mathématiques, bonne en sciences et en lecture. Les élèves jurassiens obtiennent des résultats en mathématiques au-dessus de la moyenne romande. En lecture, les résultats se situent dans la moyenne et le Jura occupe la quatrième place au niveau romand. Les diverses mesures pour améliorer les compétences des élèves dans ce domaine devront être poursuivies et renforcées. En sciences, le Jura occupe toujours le 3ème rang (comme en 2009) malgré une légère baisse des résultats.

L’étude PISA montre que le statut socioéconomique et culturel des élèves a un effet sur leurs compétences. Dans tous les cantons, les élèves socialement les plus défavorisés obtiennent des résultats moins bons que les élèves socialement favorisés. C’est dans le Jura que l’écart de performance entre ces élèves est le plus faible, ce qui atteste aussi de la qualité de l'intégration au sein des structures scolaires jurassiennes. En revanche, il s’agira d’améliorer la situation des élèves allophones pour lesquels l’enquête révèle une moins bonne intégration que dans les autres cantons romands.

Il est à souligner que ces résultats ne reflètent pas encore les effets du Concordat Harmos et de la Convention scolaire romande. En effet, les élèves participant à cette enquête ont poursuivi leur scolarité sur la base des plans d’études cantonaux encore en vigueur en 2012. La généralisation du Plan d'études romand (PER) est effective depuis 2014 et l’introduction des nouveaux moyens d’enseignement romands va se poursuivre ces prochaines années.

L’enquête PISA 2012 est la dernière réalisée sous cette forme. La prochaine, en 2015, s’effectuera au plan national et ne permettra plus que des comparaisons entre régions linguistiques.
Depuis 2000, les enquêtes successives de PISA ont permis de relever les compétences des jeunes à l’aube de leur entrée dans les formations du degré secondaire II. Elles ont contribué aux réflexions menées afin de prendre conscience des forces et des faiblesses des élèves dans les domaines évalués. L’école jurassienne a ainsi pu ainsi améliorer les conditions d’apprentissage de manière ciblée avec la participation active et l’engagement du corps enseignant et tous les acteurs de l’école jurassienne.

D’ici la fin de l’année, une conférence sera organisée dans le Jura avec notamment la participation de spécialistes de ces questions et des partenaires de l’école jurassienne, afin d’enrichir encore la réflexion et d’identifier les mesures à mettre en œuvre pour poursuivre l’amélioration constante de la qualité des apprentissages.  

A noter enfin que dès 2018, les cantons posséderont un outil unifié d’évaluation des compétences des élèves, sous forme électronique. Il deviendra possible d’analyser de manière plus approfondie les trois cycles de la scolarité obligatoire (1P-4P, 5P-8P, 9S-11S). Par ailleurs des épreuves communes au niveau romand, se fondant sur le PER, seront passées dans les établissements scolaires.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014