République et canton du Jura

Surpopulation carcérale: projet de réouverture de la prison de Delémont

Date : 03.03.2014 08:57:00

Delémont, le 3 mars 2014

Le projet de rouvrir la prison de Delémont, annoncé en novembre 2013 par le Gouvernement, se concrétise. Un message est transmis au Parlement, qui est appelé à se prononcer ces prochains mois sur une rénovation devant permettre de disposer de 14 places de détention supplémentaires dans le Jura.


Le Canton du Jura n’est pas épargné par le phénomène de surpopulation carcérale observée de manière générale en Suisse. Le canton dispose aujourd’hui de 16 places pour la détention avant et après jugement, ce qui s’avère largement insuffisant. La seule prison du canton, située à Porrentruy, est régulièrement saturée et les possibilités de placer les détenus à l’extérieur se restreignent, les autres cantons étant confrontés aux mêmes difficultés.

A titre de mesure transitoire, le choix du Gouvernement s’est donc porté sur la réouverture de la prison de Delémont. Sise à la rue de l’Hôpital 2, cette prison avait été fermée en 2002. D’une capacité de 14 places, elle nécessitera une remise en état limitée des locaux existants, en particulier au niveau sécuritaire.

Sur le plan financier, les travaux sont estimés à 1,98 million de francs et font l’objet d’une demande de crédit au Parlement. Ils se termineront en principe en fin d’année 2014. Une nouvelle équipe de neuf agents de détention sera engagée pour assurer une présente 24h/24 et 7j/7, comme à Porrentruy. Globalement, les coûts de fonctionnement annuels de cette nouvelle prison sont estimés à un peu plus d’1 million de francs, desquels il faut déduire un montant de 600'000 lié au moindre recours au placement de détenus à l’extérieur. La réouverture de la prison de Delémont nécessite également de modifier la loi sur les établissements de détention du 2 octobre 2013.

A terme, à la fin des travaux de réaménagement également en cours à la prison de Porrentruy, le canton disposera de 32 places de détention en milieu fermé. De quoi faire face à la situation ces prochaines années sans qu’il ne s’agisse toutefois d’une solution de long terme. C’est pourquoi le Gouvernement rappelle qu’il a pour objectif de construire un nouvel établissement pénitentiaire dans le Jura, dans un horizon d’environ dix ans, étant considéré qu’une construction plus rapide n’est pas réaliste.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014