CREA - Image décorative CREA - Image décorative

Découverte d'un tronçon d'une voie romaine inconnue menant à l'entrée du domaine de la villa gallo-romaine de Develier

Date : 23.04.2015 10:30:00

Un tronçon de voie romaine vient d'être mis au jour à Develier par la Section d'archéologie et paléontologie de l'Office de la culture lors d'une surveillance de chantier. Orientée sud-nord, cette route secondaire d'une largeur de 3m50 bifurquait de la voie principale traversant le canton du Jura d'est en ouest pour mener à la villa gallo-romaine de Develier. Il s'agit d'une via privata, ou voie privée permettant l'accès à la propriété, dont la localisation apporte de nouvelles informations quant à l'emplacement de la porte d'entrée de cet imposant domaine appartenant à de riches propriétaires terriens d'Epoque romaine (Ier au IVe s. ap. J.-C).


Enfouis sous les terres agricoles et partiellement sous le village actuel, les vestiges de la villa gallo-romaine de Develier ne sont connus qu'au travers des découvertes et relevés ponctuels effectués au cours des 19e et 20e siècles. Plusieurs bâtiments de ce vaste complexe agricole d'Epoque romaine ont toutefois été récemment repérés avec précision au moyen de photographies aériennes, mais son environnement reste largement méconnu.

S'étendant sur près de 10 hectares, la villa était composée de plusieurs bâtiments, dont ceux, richement dotés et comprenant des bains, réservés aux propriétaires des lieux, et d'autres, plus modestes, servant de grenier ou d'habitation aux employés de maison. L'ensemble était entouré, pour protection, d'un large mur d'enceinte.

La découverte d'un tronçon de voie privée menant à la villa permet de situer avec précision le chemin d'accès à la propriété, et ainsi de préciser l'emplacement d'une porte d'entrée dans le mur d'enceinte.

Ce tronçon fera l'objet d'une documentation scientifique avant d'être supplanté par un projet de construction. La villa en elle-même, non menacée par ces travaux, ne fera pour l'heure pas l'objet d'investigations mais reste placée à l'intérieur d'un périmètre de protection archéologique, sous la surveillance de la Section d'archéologie.

Cependant, l'effort principal de l'archéologie cantonale se portera cette année encore sur la troisième et dernière saison de fouille à Courtételle, près de l'emplacement des ruines de l'ancienne église Saint-Maurice. De nombreuses tombes datant du Moyen Age devront être documentées, avant de laisser la place aux constructions. Des journées portes ouvertes auront lieu durant le mois de juin; les détails de ces dernières seront communiqués en temps opportun.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014