CREA - Image décorative CREA - Image décorative

Forêt jurassienne: importante recrudescence des problèmes sanitaires

Date : 30.09.2015 11:00:00

Le nombre d’arbres dépérissants est en nette augmentation en forêt. Ce constat conduit à d’importantes mesures de lutte phytosanitaire, à des travaux de sécurisation le long des infrastructures, ainsi qu’à une forte augmentation du bois mort restant en forêt jurassienne.


Les frênes sont progressivement décimés par un champignon nouvellement présent en Europe. Il n’existe ici aucune mesure de lutte contre ce pathogène et l’évacuation des arbres atteints n’est pas obligatoire. Ces arbres étant fort présents aux abords des voies de communication, il s’agit désormais pour les exploitants d’installations de veiller à abattre les arbres clairement menaçants.

Suite à la sécheresse de l’été, les résineux sont désormais violemment attaqués par différents bostryches. Une obligation de lutte est ici légalement définie afin de limiter la propagation de ces insectes. Elle incombe aux propriétaires. Tous les arbres atteints ne pourront toutefois être évacués à temps et il faut s’attendre à des attaques durant plusieurs années. D’autres nouveaux problèmes sanitaires ont également été constatés et ont nécessité des mesures d’éradication (par exemple élimination d’un peuplement de pins attaqué par un champignon classé comme organisme de quarantaine avec lutte obligatoire).

Cette recrudescence de pathogènes s’inscrit dans un climat en évolution et dans un monde marqué par les échanges. Outre un renforcement des moyens dévolus à la surveillance phytosanitaire et à la lutte contre certaines maladies, ces différents constats conduisent les autorités fédérales et cantonales à développer les soins et la diversification des essences dans les jeunes forêts. Ces forêts devront en effet fournir les prestations attendues à moyen et long terme.

Devant l’augmentation du bois mort ou du nombre d’arbres malades en forêt, l’Office de l’environnement tient à rappeler qu’un milieu naturel librement accessible ne peut être sécurisé. Le bois mort, en offrant un habitat pour de nombreuses espèces, fait en outre partie intégrante de l’écosystème forestier. Une surveillance et une élimination préalable de tous les dangers n’est pas demandée, ni raisonnable. Chaque personne est donc invitée à profiter de beaux moments de détente en forêt, tout en étant consciente des risques et en veillant à un comportement prudent.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014