CREA - Image décorative CREA - Image décorative

Transition à la tête de l’Etat jurassien entre le 16 et le 18 décembre 2015

Date : 02.12.2015 10:00:00

Cette fin d’année 2015 marque également la fin d’une législature dans le Jura. Les nouvelles autorités, Parlement et Gouvernement, entreront en fonction entre le 16 et le 18 décembre 2015. La transition s’opérera selon un rituel bien établi qui débutera par la séance constitutive du nouveau Parlement, le mercredi 16 décembre à 18h00, dans le cadre solennel de l’église St-Marcel à Delémont.

 

C’est l’aîné des députés, l’UDC delémontain Philippe Rottet, qui ouvrira cette séance inaugurale accessible au public, au cours de laquelle les nouveaux élus (députés, suppléants, ministres) prononceront la promesse solennelle libellée en ces termes : «Je promets de défendre les libertés et les droits du peuple et des citoyens, de respecter la Constitution et les lois et de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge ».

Comme le veut la tradition, le plus jeune député, Quentin Haas (PCSI), de Cornol, aura l’honneur de prononcer le discours inaugural. Puis le Parlement procédera à l’élection à la présidence, fonction briguée par la députée de Porrentruy Anne Roy (PDC), actuelle première vice-présidente. A l’issue de la cérémonie, les élus, les invités et le public se déplaceront en cortège, emmenés par la fanfare de la Police cantonale, jusqu’au Centre réformé où un apéritif sera servi.

La séance du Parlement se poursuivra le lendemain jeudi 17 décembre, à l’Hôtel du Parlement, avec à l’ordre du jour les diverses élections au Parlement, en particulier les vice-présidences, les scrutateurs, les membres des commissions permanentes et leur présidence. Les autorités judiciaires seront également élues, de même que la commission des recours en matière d’impôts, la commission du fonds de péréquation, le contrôleur général des finances et le secrétaire du Parlement. Les titulaires de ces deux dernières fonctions, respectivement Maurice Brêchet et Jean-Baptiste Maître, sont candidats à un nouveau mandat. Au sein de la magistrature judiciaire, deux postes seront repourvus à cette occasion, celui du président du Tribunal des mineurs et un demi-poste de juge permanent au Tribunal de première instance.

Autre temps fort de la séance, l’élection à la présidence et à la vice-présidence du Gouvernement. Selon le principe qui veut qu’un nouveau ministre ne peut présider l’exécutif qu’après avoir eu lui-même tous les anciens membres comme président, Charles Juillard (PDC) sera proposé à cette fonction pour 2016. La mieux élue des nouveaux ministres, Nathalie Barthoulot (PS), sera proposée à la vice-présidence. Selon les résultats de l’élection du 8 novembre 2015 qui déterminent l’ordre protocolaire, David Eray (PCSI, 3e), Jacques Gerber (PLR, 4e) et Martial Courtet (PDC, 5e) assumeront tour à tour la présidence du Gouvernement en 2018, 2019 et 2020, chacun occupant cette fonction en principe une fois durant la législature.

Le dernier acte de cette phase de transition à la tête de l’Etat jurassien aura lieu le vendredi 18 décembre avec la séance constitutive du Gouvernement. Les ministres se réuniront dans la matinée pour la répartition des départements, qui se fait d’entente entre eux ou, à défaut, par vote. A l’issue de la séance, un repas réunira les ministres entrants et sortants, avant que les premiers ne reçoivent les clés de leur département des mains de leurs prédécesseurs.

Précisons encore que les nouvelles autorités entrent effectivement en fonction dès les 17 et 18 décembre 2015 et non le 1er janvier 2016. A noter enfin que le Gouvernement tiendra sa première séance ordinaire le mardi 12 janvier 2016, alors que le nouveau Parlement siégera en séance plénière en principe le mercredi 24 février.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014