CREA - Image décorative CREA - Image décorative

Un changement dans l’équipe de direction du Service de l’enseignement

Date : 11.09.2015 10:00:00

Depuis une année, le Service de l’enseignement a pris un nouvel essor. L’analyse  du fonctionnement des structures scolaires a permis de réajuster un grand nombre de situations et de mettre en place quelques procédures qui visent à favoriser une meilleure collaboration avec les directions d’école et les enseignant-e-s. Malgré une absence prolongée à la Section des Ressources humaines, l’équipe de direction du service, grâce à l’apport de personnel temporaire, s’efforce de répondre aux différentes demandes. Les sollicitations et attentes sont nombreuses et le volume de travail extrêmement important. Après la période probatoire, la responsable de la Section Intégration souhaite ne pas prolonger son activité.


Ces deux dernières années, le Service de l’enseignement (SEN) a dû faire face à de nombreux changements au sein de son équipe de direction. Le SEN a néanmoins entrepris un travail de  longue haleine en matière de ressources humaines. Il a ainsi constitué le dossier complet de chaque enseignant-e. Il s’agit désormais d’analyser les contrats de travail et, principalement, de déterminer la classification exacte de chaque enseignant-e dans la nouvelle échelle des traitements « U », permettant la mise en œuvre de la nouvelle évaluation de fonction au 1er janvier 2016. La diversité et la complexité des situations rendent le travail de classification plus compliqué et plus long que prévu. Avant de proposer la nouvelle classification, il s’agit en effet de modifier les contrats qui ne sont pas conformes et d’adapter les salaires en fonction de ces modifications en appliquant les bases légales en vigueur.

Au-delà des contrats de travail, le SEN a pour préoccupation de faire en sorte que les enseignant-e-s bénéficient des mêmes conditions d’enseignement.  De ce fait, des adaptations ont été effectuées pendant les vacances d’été et communiquées rapidement pour garantir que la rentrée 2015 se passe dans les meilleures conditions. Ces décisions tardives ont été perçues de manière différente en fonction du degré d’information ou de précision auprès des enseignant-e-s. Il va sans dire que le SEN privilégie le dialogue et si,  au vu des expériences sur le terrain, des ajustements s'avèrent nécessaires, il s'agira de les discuter et, en concertation avec les personnes concernées, de décider des modifications à apporter. De même, la culture de concertation avec le Syndicat des enseignants (SEJ) est à privilégier.

Le SEN souhaite mettre en place des procédures qui permettent  à ses différents interlocuteurs de s’impliquer dans les décisions prises et de mener une gestion efficiente. Le contact a notamment été institué avec les Commissions d’écoles qui sont un partenaire politique essentiel dans la gestion des écoles. Grâce à cette bonne collaboration et au travail des directions d’écoles, la rentrée scolaire s’est passée de manière positive et tous les postes ont pu être attribués à des personnes formées.

Dans le cadre d’OPTIMA, le SEN a également un objectif à atteindre de maîtrise des coûts, dans le cadre des mesures pédago-thérapeutiques en particulier. Il a pu être observé une augmentation importante des prestations en logopédie et en comparaison intercantonale, ce volume de prestations interpelle. Une réflexion autour de cette thématique va s’organiser en collaboration avec d’autres services de l’Etat afin de mettre en œuvre la mesure décidée dans le cadre d’OPTIMA et garantir un suivi adéquat pour chaque élève jurassien.

D’autres objectifs sont au programme du SEN, objectifs qui devront permettre une réflexion notamment sur l’élaboration de cahiers des charges (directions, enseignant-e-s), l’organisation des cours facultatifs, des devoirs surveillés et des mesures de soutien pédagogique, le maintien d’une offre attractive d’activités pédagogiques, tout comme la nécessité de renforcer les collaborations intercantonales ; il s’agira de poursuivre la mission principale du SEN qui consiste à maintenir la qualité des prestations auprès des élèves.

Afin de garantir une bonne intégration des élèves à besoins particuliers, la Section Intégration est fortement sollicitée pour des demandes très diverses et il est nécessaire de préciser le cahier des tâches et les responsabilités de cette section. Au vu de l’étendue des tâches, la responsable de la section a souhaité mettre un terme à son engagement à la fin de la période probatoire, soit à fin octobre. Le SEN regrette son départ, la remercie de son professionnalisme et aura à faire face à une vacance pour un poste important. Les autres membres de l’équipe de direction assureront dans l’intervalle l’essentiel des tâches de la Section Intégration. Une procédure de recrutement sera mise en place tout prochainement.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014