République et canton du Jura

Cinq affluents du Doubs revitalisés

Date : 20.05.2016 10:45:00

L’Etat jurassien, par son Office de l’environnement, a achevé en décembre 2015 un important projet de revitalisation de cinq affluents du Doubs. Pour marquer cette 1ère étape du programme de restauration des cours d’eau jurassiens, les aménagements réalisés ont été inaugurés vendredi (20 mai) en présence du ministre de l’environnement David Eray. Cet événement a aussi permis de célébrer le 25e anniversaire du Fonds Suisse pour le Paysage, qui a contribué de manière importante au projet.


Les aménagements réalisés sur les affluents du Doubs s’inscrivent dans une double perspective.

D’une part, ils correspondent à une première étape d’importants travaux qui seront mis en œuvre sur le territoire jurassien. La législation fédérale sur la protection des eaux a, pour rappel, été révisée en 2011.  Elle charge désormais les cantons de planifier et de réaliser un vaste programme de revitalisation des cours d’eau. Ce sont ainsi quelque 17 km de cours d’eau qui seront réaménagés et rendus plus « naturels » dans les vingt prochaines années.

D’autre part ces travaux constituent une des mesures concrètes que l’Etat jurassien a exécutées en faveur du Doubs, action prévue par le groupe de travail binational pour l’amélioration de la qualité des eaux et des milieux aquatiques du Doubs franco-suisse.

Cinq affluents, correspondant à un linéaire d’environ 730 mètres, ont ainsi retrouvé toutes leurs fonctions naturelles. Les tronçons concernés se situent sur les territoires communaux de Saignelégier (Bief de Vautenaivre), de Soubey (Ruisseau du Sat) et encore de Clos du Doubs (ruisseaux des Champs Fallat, du Malrang et de La Motte).

En ce qui concerne le ruisseau de La Motte, les fonctions écologiques de près de 510 mètres de cours d’eau ont été améliorées.  La libre circulation du poisson a notamment été rétablie et la dynamique naturelle, avec un large espace offert au cours d’eau, a été restituée. Situé en grande partie sur propriété privée, ce projet a bénéficié d’une collaboration très constructive avec les propriétaires, notamment l’exploitant agricole. L’Etat jurassien en est très reconnaissant.

Au vu de la qualité de l’ensemble du projet et des enjeux environnementaux en faveur du Doubs qu’il présente, le Fonds suisse pour le paysage, ainsi que la Fondation Werner Buser, ont apporté une contribution financière importante en versant respectivement 100'000 et 50'000 francs sur un coût total de 545'000 francs. Les subventions fédérales se montent à 345 000 francs.

S’ajouteront à charge du canton les frais inhérents à la réalisation du plan et des mesures d’entretien pour les trois prochaines années, pour un montant avoisinant les 50'000 francs. La République et Canton du Jura se réjouit de la contribution financière de ces deux institutions et des subventions de la Confédération. Elles sont considérées comme une reconnaissance de la qualité du dossier et de l’engagement de l’Etat jurassien en faveur du Doubs.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014