République et canton du Jura

La Fondation pour le Théâtre du Jura est constituée

Date : 12.02.2016 10:45:00

Le futur Théâtre du Jura sera piloté par une Fondation de droit privé à but non lucratif. Treize  personnalités des milieux culturels, économiques et des collectivités publiques du Jura ont été nommées par le Gouvernement. Jacques Gygax, directeur de Fromarte, présidera le Conseil de fondation.

Le projet de Théâtre du Jura (anciennement CREA) franchit une étape importante. Après l’acceptation par le Parlement jurassien le 9 décembre 2015 de l’arrêté relatif à la construction et à l’exploitation du projet de Centre d’expression des arts de la scène à Delémont, la Fondation pour le Théâtre du Jura a été constituée devant notaire mercredi 10 février à Delémont. Le Conseil de fondation est nommé par le Gouvernement pour une période de cinq ans. Dans un premier temps, il sera composé de treize personnalités issues des milieux économiques, culturels et politiques du Jura. Jacques Gygax, domicilié à Courtételle, directeur de Fromarte, assumera la présidence.

Trois membres provenant des milieux économiques, soit Florian Lachat, président d’Helvetica Brands SA, Porrentruy, Valère Borruat, directeur du Département Opérations de la RTS, Genève et Patrick Raval, chef de vente à Helvetia Assurances SA, Porrentruy, entrent au Conseil de fondation. D’autres personnalités, dont Georges Humard, CEO&Owner d’Humard Automation SA, Delémont, viendront les rejoindre dans les semaines à venir.

Elisabeth Baume-Schneider, ministre jurassienne de la Formation, de la Culture et des Sports de 2003 à 2015, Les Breuleux, Olivier Tschopp, président du Centre culturel régional de Delémont (CCRD), Yann Etique, président du Centre culturel de Porrentruy (CCDP) et Michel Thentz, président de la fondation Cours de Miracle dès le 1er mars 2016, Delémont, représentent les milieux culturels. L’Espace culturel du Soleil à Saignelégier et le «fOrum culture» désigneront ultérieurement leur représentant. Par ailleurs, la danseuse d’origine jurassienne Eugénie Rebetez, Prix Suisse de la Scène 2013, établie à Zurich, sera l’ambassadrice de ce projet culturel en Suisse et invitée permanente au Conseil de fondation.

Du côté des collectivités publiques, Martial Courtet, ministre de la Formation et de la Culture et Christine Salvadé, cheffe de l’Office cantonal de la culture, représenteront la République et canton du Jura. Damien Chappuis, maire de Delémont, (commune partenaire du projet Le Ticle), Pierre-Arnauld Fueg, maire de Porrentruy et Joël Vallat, maire de Saignelégier, siégeront dans la fondation, concrétisant ainsi l’identité fédératrice du futur théâtre, appelé à définir une programmation concertée sur l’ensemble du territoire cantonal.

Le premier objectif du Conseil de fondation est la recherche de fonds tiers auxquels les crédits votés par la République et canton du Jura pour l’investissement et le fonctionnement du théâtre sont conditionnés. Pour rappel, la fondation doit trouver 8 millions de francs pour la construction auprès de partenaires privés sur les 24 que coûtera le projet, le solde étant financé par l’Etat jurassien (14 millions) et par l’emprunt. La fondation devra également pouvoir compter annuellement sur 880 000 francs de fonds privés pour assurer le fonctionnement du futur théâtre, estimé à 3 millions de francs par an, le solde étant financé par l’Etat. Le Conseil de fondation va s’atteler dès à présent à cette tâche de recherche de partenaires privés.

Le Théâtre du Jura fait partie du projet immobilier «Le Ticle» à Delémont, mené en partenariat public-privé par la Ville de Delémont, la République et canton du Jura et les entreprises HRS et Coop. Le projet architectural est l’œuvre du bureau zurichois GXM. L’ouverture du théâtre est prévue en 2019.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014