République et canton du Jura

La psychiatrie jurassienne pour adultes se renforce et élargit son offre de prestations

Date : 01.09.2016 17:02:00

L’unité d’accueil psycho-éducative propose dès à présent trois nouvelles prestations: le TOP, atelier protégé, vient de déménager de St-Ursanne à Porrentruy, dans des locaux plus grands et mieux adaptés ; le Centre d’accueil psycho-éducatif (CAP) ouvre ses portes et accueille les patients chroniques en journée, avec une ouverture progressive, actuellement de trois jours par semaine ; enfin une structure mobile permet d’accroître la flexibilité des prestations et notamment le développement du secteur résidentiel par l’agrandissement du site de Chevenez, notamment la réfection de l’annexe, qui a pu se faire grâce à une étroite collaboration avec la commune.

 

Les nouveaux locaux et les prestations supplémentaires seront inaugurés vendredi le 2 septembre 2016 dans les locaux du TOP. Les nouvelles prestations seront présentées aux invités qui pourront découvrir les ateliers. L’inauguration se poursuivra en Haute-Ajoie (commune de Chevenez) par la visite de la nouvelle annexe permettant l’accueil de cinq résidants supplémentaires et de répondre ainsi à une augmentation de la demande.

 Localisée dans le Clos du Doubs depuis 1991, puis en Ajoie depuis 1997, c’est entre Porrentruy et Chevenez que s’écrit désormais l’histoire de cette institution dépendant conjointement des services cantonaux de la santé publique (aspect psychiatrique) et de l’action sociale (aspects sociaux et liés à l’intégration des personnes souffrant de handicap). Depuis sa création, l’institution s’est constamment adaptée à la demande, répondant ainsi au plus juste aux besoins de la population jurassienne.

 Concrètement, l’ouverture d’un centre d'accueil psycho-éducatif (le CAP) permet d’offrir aux patients, par des activités, notamment de rencontres,  thérapeutiques, éducatives, une possibilité d’améliorer la socialisation, de soigner les troubles, de renforcer les capacités existantes et d’acquérir de nouvelles compétences. La délocalisation de l'atelier le TOP optimise le contexte socio-professionnel dans lequel prend place l’activité professionnelle des ouvriers, avec un espace mieux adapté et des installations plus performantes. Enfin, la création d’une équipe mobile favorise le développement d’une approche socio-éducative plus souple et capable d’adapter ses prestations à l’évolution des situations et aux différentes étapes de l’autonomie.

 Dès sa création, l’UAP a souhaité proposer une approche professionnelle, à la fois sociale et soignante, consciente que ces deux aspects ne peuvent pas être dissociés lorsque l’on parle de troubles psychiatriques. Cette dualité, marquée notamment par le lien de l’institution avec les deux services cantonaux précités, est un élément identitaire de l’institution. Elle est renforcée par ces nouveaux développements.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014