République et canton du Jura

PROentreprises: une nouvelle prestation en faveur des entreprises formatrices

Date : 18.03.2016 11:00:00

Le canton du Jura souhaite faciliter la rencontre entre les entreprises qui cherchent à recruter des apprenti-e-s et les jeunes à la recherche d’une place d’apprentissage. Il vient de créer une nouvelle entité au sein du Service de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire (SFO), dénommée PROentreprises. Elle est fonctionnelle dès ce jour.


Concrètement, une entreprise qui peine à recruter un-e apprenti-e peut contacter le coordinateur PROentreprises Alain Flury. Ensemble ils définiront le profil recherché et le coordinateur, avec l’appui du Centre d’orientation scolaire et professionnelle et de psychologie scolaire (COS), fera le lien entre l’entreprise et les jeunes correspondant au profil. L’objectif est de concrétiser à terme la conclusion d’une quarantaine de contrats d’apprentissage supplémentaires par année.

Pour Martial Courtet, ministre de la formation et de la culture, ce projet novateur correspond à un véritable besoin. Propos confirmés par Marc Chapatte, représentant des entreprises au sein du comité de projet, qui se «réjouit qu’une telle prestation puisse être proposée dans le Jura».

La situation actuelle laisse apparaître que certaines entreprises jurassiennes rencontrent des difficultés à recruter des apprenti-e-s pour assurer la relève professionnelle. D’un autre côté, tous les jeunes adultes ne trouvent pas la place souhaitée et s’orientent pour plus de 15% vers une filière de transition. Le déséquilibre constaté dans le canton du Jura entre l’offre et la demande de places d’apprentissage a donc pour effets de laisser des places vacantes, mais également de laisser des jeunes adultes sans place d’apprentissage. En 2014, les entreprises jurassiennes ont offert quelques 800 places d’apprentissage. Au final, une centaine de places sont restées vacantes, alors que 150 jeunes adultes optaient pour une filière de transition. Selon Olivier Tschopp, chef du Service de la formation, «le taux des jeunes en transition reste élevé dans le Jura en regard de la situation sur le marché des places d’apprentissage. Il y a dès lors un problème à résoudre et matière à améliorer les conditions d’accès à l’apprentissage».

Cette problématique, observée également dans de nombreux autres cantons, a fait réagir le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) qui a lancé le projet «Match-Prof» en 2013 avec le but de réduire le nombre de places vacantes. PROentreprises, soutenu par le SEFRI, s’identifie pleinement à cette démarche. L’objectif est d’offrir un soutien et un accompagnement aux entreprises jurassiennes qui rencontrent des difficultés à recruter des jeunes adultes. Selon Alain Flury, coordinateur de la démarche, «il ne s’agit pas de se substituer aux entreprises, mais de les appuyer et aussi de venir en soutien aux jeunes adultes».

Un meilleur équilibre entre l’offre des entreprises et la demande des jeunes adultes en termes de places d’apprentissage est le défi relevé.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014