République et canton du Jura

Une rencontre pour renforcer les liens institutionnels entre Bâle-Ville et le Jura

Date : 24.05.2016 10:00:00

Le Gouvernement jurassien a reçu récemment dans le Jura le Conseil d’Etat du canton de Bâle-Ville. Les deux exécutifs ont réaffirmé à cette occasion leur volonté d’approfondir leurs relations dans différents domaines comme l’économie, la formation, les voies de communication et la santé. Les deux cantons souhaitent miser sur leur complémentarité et leur proximité pour développer des projets visant à rapprocher les deux populations.

Les liens entre Bâle et le Jura reposent sur une longue histoire commune et des intérêts évidents de part et d’autre. Il s’agit par exemple de s’engager ensemble, également avec Bâle-Campagne, pour le développement de voies de communication performantes, qu’elles soient routières (H18) ferroviaires (investissements importants pour rétablir à l’avenir la liaison directe entre Bâle et l’Arc lémanique via Delémont) et aériennes (défense de l’attractivité et de l’accessibilité de l’EuroAirport). Les deux gouvernements partagent une vision commune de ces différents dossiers essentiels pour favoriser la mobilité au sein de la Suisse du Nord-Ouest et vont s’engager ensemble pour qu’ils se concrétisent.

Le Parc suisse de l’innovation de la Suisse du Nord-Ouest constitue un autre exemple significatif de l’apport mutuel entre les deux cantons. Bâle est un centre de renommée mondiale dans le domaine des sciences de la vie où le Jura possède également des compétences complémentaires. Sa participation au projet a par ailleurs permis d’augmenter les contributions fédérales. De forts défis sont à relever dans ce domaine car la concurrence pour attirer des entreprises est très vive en Suisse. Les perspectives sont toutefois positives et les chances réelles d’implanter des entreprises et de créer des emplois à haute valeur ajoutée.

Dans le domaine de la santé, l’Hôpital universitaire de Bâle est l’établissement universitaire de référence pour les Jurassiens (1’200 cas par an en moyenne contre 7'000 pour l’Hôpital du Jura). Les relations sont très étroites sur le plan politique mais également au niveau des établissements eux-mêmes qui voient un intérêt direct à coordonner leurs offres et à échanger certaines compétences. Côté jurassien, environ 10% des patients de la Clinique Le Noirmont proviennent de la région bâloise, alors que le constat est plus mitigé pour le Centre de réadaptation de l’Hôpital du Jura à Porrentruy. De part et d’autre, les capacités linguistiques doivent être renforcées afin d’accueillir les patients des deux régions. A l’avenir, ce secteur en pleine mutation nécessitera une planification réfléchie au niveau régional que les deux gouvernements sont prêts à envisager.

Engagée depuis plusieurs années, la collaboration entre le Jura et Bâle repose aujourd’hui sur une vision d’avenir commune, sur une volonté politique forte et réaffirmée par les deux gouvernements, de même que sur des projets très concrets dont les effets bénéfiques sont facilement perceptibles par les habitants des deux cantons.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014