République et canton du Jura

Vers une pérennisation de la maturité bilingue

Date : 24.03.2017 14:00:00

Le Gouvernement jurassien souhaite pérenniser la maturité bilingue entre les lycées de Porrentruy et de Laufon. Il vient d’accepter une convention que le Parlement sera appelé à valider définitivement pour passer du projet pilote à une filière de formation proposée sur le long terme. Il faut dire que l’expérience lancée en 2012 rencontre un vif succès auprès des jeunes et les parents, enseignants et directions d’écoles en tirent également un bilan très positif.

 

Depuis quatre ans, un cursus de maturité gymnasiale bilingue allemand-français en immersion est ouvert conjointement à des élèves des cantons du Jura et de Bâle-Campagne. Réunis dans une même classe, les vingt élèves de ce projet pilote ont pu, durant les deux premières années, suivre leur formation à Laufon, puis durant les deux années suivantes au Lycée cantonal de Porrentruy, en alternant les cours en allemand et en français.

Tous les élèves inscrits dans ce projet pilote et qui se sont présentés aux examens finaux de maturité ont obtenu le certificat de maturité gymnasiale. Il est intéressant de relever les excellents résultats obtenus par ces élèves, puisque le major de promotion, l’élève ayant obtenu la meilleure maturité scientifique et l’élève ayant obtenu la meilleure maturité économique sont tous issus de cette nouvelle filière bilingue.

Buts pédagogiques, linguistiques, culturels et politiques atteints

Le projet a démontré que les buts initiaux ont été atteints. En termes pédagogiques, les résultats acquis par les élèves lors des examens finaux montrent clairement que le programme des cours de maturité a été entièrement respecté par le plan d’études mis en place entre les deux lycées. D’un point de vue linguistique, le projet a permis d’ajouter un élément au catalogue des mesures déjà mises en place dans le Jura pour promouvoir l’apprentissage de l’allemand.

Le canton du Jura marque ainsi une action supplémentaire dans sa volonté de se rapprocher de la région bâloise, et concrétise par ce projet un vœu politique clairement exprimé dans son programme de législature. Il peut aussi valider un enrichissement culturel supplémentaire en offrant aux jeunes étudiants une ouverture régionale permettant de créer des échanges multiculturels constructifs.

Si les jeunes en sont les premiers bénéficiaires, l’ensemble des enseignants ayant participé à ce projet unique en Suisse ont clairement exprimé leur grande satisfaction.

Bilan financier pratiquement neutre pour les deux cantons

Soutenu au départ par l’Office fédéral de la culture et par la Conférence des directeurs de l’instruction publique, le projet s’est inscrit financièrement dans le cadre de la convention scolaire régionale du Nord-Ouest de la Suisse, qui régit le financement des échanges d’élèves entre cantons. Concrètement, chaque canton finance, pour ses élèves résidents, les coûts usuels de formation, et refacture à l’autre canton les coûts engendrés par les élèves du canton partenaire. Au final, il s’agit d’une opération financière équilibrée entre les deux cantons.

La convention soumise au Parlement est conclue pour une durée indéterminée, et garantit à chaque élève ayant démarré cette filière de la terminer dans tous les cas. Il est par ailleurs prévu d’ouvrir une classe pour la rentrée 2017-2018. Si la demande et l’intérêt des étudiants se confirment et si les compétences requises sont atteintes par les élèves sélectionnés, le canton du Jura proposera au canton de Bâle-Campagne l’ouverture d’une deuxième classe.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014