En Suisse, le droit considère que le mariage est l'union d'un homme et d'une femme, autrement dit de deux personnes biologiquement différentes.
 

Conditions

Les deux fiancés suisses doivent être âgés de 18 ans et capables de discernement.
L'interdit doit avoir le consentement de son représentant légal.

Empêchements

Le mariage est interdit entre deux parents en ligne directe ainsi qu'entre frères et sœurs germains, consanguins ou utérins, que la parenté repose sur la descendance ou sur l'adoption.
Toute personne qui veut se remarier doit établir que son précédent mariage a été annulé ou dissous.
En Suisse, le mariage civil est obligatoire. Le mariage religieux ne peut précéder le mariage civil.Les fiancés doivent présenter une demande en exécution de la procédure préliminaire auprès de l'office de l'état civil compétent.

Certificat de capacité matrimoniale

A la demande des deux fiancés, un certificat de capacité matrimoniale leur est délivré si ce document est nécessaire à la célébration du mariage d'un Suisse ou d'une Suissesse à l'étranger.

Célébration du mariage

La célébration a lieu en principe dans la salle des mariages.
Le mariage est célébré publiquement.
Le mariage est célébré en présence de deux témoins majeurs et capables de discernement.
La célébration a lieu dans la langue officielle de l'arrondissement. Au besoin, il est fait appel à un traducteur qui peut également être témoin.
Plusieurs couples peuvent se marier simultanément s'ils en font la demande.

Mariage in extremis

Lorsque le respect du délai de dix jours risque d'empêcher la célébration du mariage parce que l'un des fiancés est en danger de mort, l'officier de l'état civil de l'arrondissement qui a effectué la procédure préparatoire ou qui a été choisi pour la célébration du mariage peut, sur présentation d'une attestation médicale, abréger le délai ou célébrer le mariage immédiatement.

Où se marier - où célébrer le partenariat ?

Pour la célébration du mariage ou l'enregistrement du partenariat, l'officier de l'état civil se déplace dans la commune choisie par les futurs époux ou futurs partenaires enregistrés, pour autant que la salle soit agréée par le Service de la population.