Le sol est essentiel pour la croissance des végétaux, la régulation du cycle de l’eau et la transformation des matières organiques.


Les principales atteintes au sol sont:

  • pollution par apports de polluants (cheminées industrielles, plomb en bordure des routes, etc.) ou par les stands de tir
  • tassement et compactage par les activités agricoles, forestières ou lors de chantier
  • érosion des sols dans les pentes ou dans des secteurs d'inondation en cas d'exploitation agricole inadaptée

Les exploitants agricoles et forestiers sont responsables du maintien de la fertilité des sols. Ils doivent veiller à ne pas perturber le fonctionnement normal des sols et à ne pas en altérer la biodiversité. Ils doivent utiliser les machines et outils adéquats en tenant compte des risques de tassement et d’érosion des sols.

Les particuliers et les entreprises ont l’obligation de veiller à la protection des sols lors de travaux de construction ayant des impacts sur les sols.

Afin de protéger les sols:

  • réduire au maximum l’érosion des sols en limitant le ruisellement des eaux et en modifiant les pratiques culturales
  • éviter l’apport de polluants et interdire l’introduction d’organismes susceptibles de perturber les sols
  • coordonner les surfaces de compensation écologique et de réseaux écologiques avec la protection des sols

Des informations plus précises sur la protection des sols dans l'agriculture peuvent être demandées auprès de l'Economie rurale.