Les déchets générés par les entreprises sont constitués en partie de déchets urbains, de déchets spécifiques à l’entreprise et de déchets spéciaux.


Dans une entreprise, les déchets spéciaux peuvent englober:

  • les eaux de lavage des sols
  • les résidus issus du traitement de l’eau et des ouvrages de décantation
  • les hydrocarbures
  • les bains de lessives et de traitement de surface
  • les peintures et solvants
  • etc.


Les entreprises remettant des déchets spéciaux ont été informées par l'ENV des implications de l'OMoD.

Dans la mesure du possible, le tri des déchets valorisables doit être effectué. Celui-ci peut permettre de diminuer les frais d’élimination et est écologiquement plus favorable.

Les entreprises ont la possibilité de se renseigner auprès des associations faîtières ou de l'Office de l'environnement afin de connaître la meilleure filière de valorisation pour leurs déchets spécifiques et/ou spéciaux.