Les hôpitaux, cabinets médicaux, dentaires et vétérinaires, pharmacies ainsi que les laboratoires produisent des déchets médicaux de composition très variable. Une bonne partie de ceux-ci peuvent être éliminés avec les déchets urbains, mais d'autres doivent être considérés comme des déchets spéciaux (voir chapitre correspondant) et suivre une filière distincte.
 

Une élimination respectueuse de l'environnement

Les déchets médicaux présentent des propriétés particulières. Il est indispensable d'en tenir compte tout au long de la filière d'élimination, de la collecte au traitement en passant par l'entreposage provisoire et le transport. Il faut insister sur l’importance de ne pas éliminer les médicaments périmés, par exemple, dans les canalisations, ni aux ordures ménagères.

Un guide pratique à l'attention des professionnels de la santé

  • Quels déchets médicaux peut-on éliminer avec les déchets urbains normaux ?
  • Dans quels cas s'agit-il de déchets spéciaux ?
  • Comment classe-t-on les déchets et comment les marque-t-on ?
  • Quelles sont les dispositions légales en vigueur ?
  • Faut-il emballer ou stocker les déchets d'une manière particulière ?
  • Où et comment peut-on éliminer les déchets sans nuire à l'environnement ?

A cet effet, l'OFEV a publié une brochure d'aide à l'élimination des déchets médicaux.

Ce guide s'adresse à toutes les personnes professionnelles directement confrontées à la question des déchets médicaux: responsables des institutions du domaine de la santé, médecins, dentistes, vétérinaires, responsables de l'hygiène dans les hôpitaux, personnel soignant et personnel de laboratoire médicaux, responsables de la formation, responsables de l'élimination des déchets.

Déchets médicaux des ménages

Les déchets produits par les ménages sont notamment les aiguilles de seringues pour personnes diabétiques ou toxicomanes, des médicaments plus utilisés ou périmés, des vieux thermomètres, etc.

Sur le territoire jurassien, les pharmacies sont à considérer comme des postes publics de collecte des déchets médicaux des ménages. Les Centres régionaux de collecte des déchets spéciaux des ménages peuvent également prendre en charge les déchets médicaux des ménages.