Les déchets générés par les entreprises sont constitués en partie de déchets urbains, de déchets spécifiques à l’entreprise, de déchets spéciaux ou de déchets soumis à contrôle.


Les déchets spéciaux et les déchets soumis à contrôle ne doivent pas être éliminés avec les déchets urbains en raison de leurs propriétés physico-chimiques particulières, de leur toxicité ou du fait qu'ils peuvent perturber le fonctionnement des usines d’incinération ou des stations d'épuration.

L'ordonnance sur les mouvements de déchets (OMoD) du 1er janvier 2006, euro-compatible, remplace l’ancienne réglementation jusque-là en vigueur (ODS). Avec l’OMoD, les entreprises devront toujours utiliser des documents de suivi pour transmettre leurs déchets spéciaux. Ces documents peuvent être établis en ligne et traités par voie électronique (veva-online.ch). Les numéros d’identification des remettants jurassiens de déchets spéciaux sont attribués et gérés par l’ENV.