Le bois est, avec la terre, un des plus vieux matériaux de construction de l'humanité. Il est renouvelable, neutre au niveau du bilan du CO2 et recyclable de plusieurs façons, notamment sous la forme de combustible. Il présente ce paradoxe d'être l'un des matériaux les plus sûrs face au feu lors de sa mise en œuvre dans la construction. L'accroissement par seconde des forêts jurassiennes correspond à un cube de bois de 21 cm d'arête. Cela représente la production d'un volume de 800 m³ de bois par jour, 24 000 m³ par mois et 290 000 m³ par année. Le Canton du Jura, lui-même grand propriétaire de forêt, tient à montrer l'exemple en contribuant à l'utilisation et à la promotion du matériau bois.
 

Pourquoi faut-il exploiter les forêts?

Le maintien de la pérennité des fonctions des forêts jurassiennes est étroitement lié à l'exploitation annuelle de ces volumes et à leur mise en valeur. Une forêt dans laquelle la récolte de bois est régulière offre des habitats aux espèces qui ont besoin de lumière. L'utilisation du bois permet d'éviter un déséquilibre dans la structure des âges, d'encourager le rajeunissement de la forêt et d'accroître la stabilité et la fonction protectrice de la forêt. Le bois se positionne aujourd'hui de manière forte dans l'architecture contemporaine, ce qu'attestent plusieurs constructions jurassiennes importantes.

Les assortiments principaux fournis par les coupes de bois

Les exploitations moyennes de 2003-2004 à 2008-2009 (6 exercices) se sont élevées à 185 000 m³. Ce volume est réparti à raison de 60 à 70% de bois de service, 20 à 25% de bois d'industrie et à environ 10 à 15% de bois de feu. Les assortiments les plus rentables sont les grumes de bois de service destinés à la production de sciages (poutres, planches de la menuiserie, etc.).

16 scieries sont encore actives dans le Jura en 2009. Elles emploient 116 personnes et débitent un volume global de 54 500 m³. Le solde du volume est vendu hors canton ou exporté principalement en France, en Italie, en Autriche et en Allemagne.

Le Bois-énergie

L'approvisionnement en bois, combustible local, est indépendant de la politique mondiale, il est assuré localement à long terme et des prix stables sont garantis. Le stockage de la matière première n'est pas dangereux pour l'environnement.
Le bois permet d'alimenter des installations modernes, fiables et économiquement compétitives; totalement automatiques, elles garantissent un confort d'utilisation équivalent aux autres énergies. Les assortiments et produits suivants font office de combustible:

Le bois en stères

La confection de stères par les entreprises forestières répond à une demande. Les assortiments utilisés sont souvent de qualité inférieure à celle des sciages ou des assortiments pour lesquels le prix offert par les acheteurs est très bas. Le bois en stères permet d'approvisionner de petits systèmes semi-automatisés ou non. Le prix de vente de cet assortiment est souvent inférieur aux coûts de façonnage.

Les plaquettes

Les plaquettes de bois sont confectionnées en forêt par le déchiquetage de cimes et d'assortiments comprenant des défauts importants rendant la grume impropre à la commercialisation sur le marché des sciages. La Société Thermobois SA a été constituée en 1989 par les propriétaires de forêts. Au moyen d'une déchiqueteuse mobile, elle produit chaque année entre 50 et 60 000 m³ de bois déchiqueté par année. Cette technique permet de rationaliser les frais d'exploitation et de promouvoir en parallèle le développement de l'énergie-bois.

Le Thermoréseau de Porrentruy, qui est actuellement le plus grand chauffage à distance à partir du bois-énergie de Suisse, consomme à lui seul 38 000 m³ de copeaux livrés par Thermobois, auxquels s'ajoutent 3500 m³ de bois de déconstruction. Pour un hiver, la cité ajoulote économise ainsi 3 millions de litres de mazout et la production de CO2 y est réduite de 8580 tonnes. Différents autres réseaux sont en activité ou en étude dans le Canton.

Ce combustible, réservé en priorité à des réseaux de distribution de chaleur ou à de grands immeubles individuels, est promis à un bel avenir.

Les pellets

La confection de pellets permet de valoriser la sciure et les autres sous-produits de la scierie qui sont séchés, broyés fins et transformés en pellets, un combustible moderne qui offre de nombreux avantages.
Pellets du Jura SA, société établie dans le Canton, produit et commercialise depuis 2009 des pellets sur le site de Vendlincourt.
Comparé au mazout, le prix par kWh est le même (7 centimes), mais les granulés présentent un bilan écologique neutre, tandis que l'énergie fossile produit 2,67kg de CO2 par litre. Ce nouveau combustible de proximité est également promis à un bel avenir, la demande des consommateurs ne cessant de croître.