Les cantons sont chargés de régler l'exploitation des peuplements de poissons et d'écrevisses en se fondant sur les principes du développement durable.
 

Cette exploitation des ressources naturelles à long terme vise avant tout à préserver la diversité et l'abondance des espèces aquatiques indigènes.

Afin d'atteindre cet objectif, les cantons prennent des mesures concrètes. Ces mesures, qui portent non seulement sur les organismes aquatiques mais également sur leurs biotopes, sont notamment les suivantes:

  • préserver les milieux aquatiques et reconstruire les biotopes détruits
  • mettre sous protection les espèces menacées
  • définir les périodes et les zones de protection
  • mettre en place les tailles minimales de capture adaptées aux espèces pêchées
  • définir les engins et modes de pêche autorisés
  • limiter les perturbations provoquées par certaines activités sportives et de loisirs

L'Office de l'environnement (ENV) est l'office chargé de l'application du droit fédéral et cantonal régissant la pêche. Dans ce cadre, il exerce la police et la surveillance de la pêche et assume de nombreuses missions administratives, techniques et scientifiques en relation avec la gestion et la préservation de la faune aquatique et de ses biotopes.