En Suisse, le développement durable est élevé au rang de but constitutionnel, au sens de l'article 2 de la Constitution fédérale. De plus, l'article 73 (développement durable) demande à la Confédération et aux cantons d'œuvrer «à l'établissement d'un équilibre durable entre la nature, en particulier sa capacité de renouvellement, et son utilisation par l'être humain».

Jusqu'à présent, le Conseil fédéral a mis en œuvre ces prescriptions constitutionnelles sous la forme de stratégies pour le développement durable. La dernière version, datant de 2012, comprend les lignes directrices de la politique fédérale ainsi qu'un plan d'action pour la durée de la législature en cours (2012-2015).

La «Stratégie pour le développement durable: lignes directrices et plan d'action 2008-2011»  entend intégrer les principes du développement durable dans tous les domaines politiques. Outre les lignes directrices révisées, elle comprend trente mesures concrètes, issues de onze domaines thématiques.

Les collectivités et institutions de droit public de Suisse romande et du Tessin engagées dans une démarche de développement durable sont regroupées en une association appelée Coord21. Cette association a pour but de valoriser les démarches et projets intégrant les principes du développement durable, de favoriser les échanges et de développer les synergies entre ses membres et d'autres acteurs du développement durable. Toutes les communes romandes et du Tessin sont invitées à rejoindre l'association.