Différents protocoles et recommandations, destinés aux professionnels de la santé, ont été élaborés par le groupe de travail «Réseau de prise en charge des dépendances». Ils visent à accompagner et soutenir les personnes dépendantes.
 

Initiation d'un traitement de substitution

Des recommandations favorisant la mise en place d'un traitement de substitution ont été édictées. Elles n'ont pas de caractère obligatoire et ont pour vocation d'apporter une aide aux praticiens. Elles sont adaptées à chaque situation particulière, selon le jugement clinique.

Distribution du traitement de substitution

Il s'agit de recommandations par rapport au mode de distribution et aux différents produits.
 

Charte collaboration médecins-pharmaciens

Il s'agit de recommandations pour une meilleure collaboration entre médecins et pharmaciens engagés dans la prévention et le traitement de addictions. 

Contrat thérapeutique multipartite

Contrat thérapeutique patient-médecin-pharmacien réglant les modalités du suivi en officine des traitements de substitution aux opiacés. 

Hospitalisation de personnes dépendantes

Ces recommandations traitent de l'hospitalisation de personnes (majeures) dépendantes, que ce soit de l'alcool, de drogues ou de médicaments. Pour ce qui est des mineurs, le Service de pédopsychiatrie devrait être sollicité, notamment lors de situations de crise. 

Dépendance et prison

Toute personne détenue a droit aux mêmes soins que ceux délivrés à la population. C'est sur ce principe que sont élaborées les recommandations visant à la mise en place d'un traitement de substitution pour les prisonniers souffrant de dépendances toxicologiques. 

Parentalité et troubles addictifs

Les enfants de parents souffrant de troubles addictifs encourent, dès la conception, des risques non négligeables d'atteinte à leur développement et à leur santé. Sur la base de ce constat, ce protocole d'intervention a pour objectif une prise en charge concertée et coordonnée entre les professionnels des milieux médicaux et sociaux.