Le 27 juin 2007, le Conseil fédéral a adopté la « Stratégie Cybersanté (eHealth) Suisse » élaborée conjointement par la Confédération et les cantons (CDS). La mise en œuvre de la Cybersanté est déléguée aux cantons. Le but de la Confédération est de garantir que des projets régionaux ou cantonaux différents dans leurs objectifs, conception ou calendrier puissent dans le futur échanger des informations.

Dans son programme Santé2020, la Confédération a fait du renforcement de l’utilisation de la Cybersanté l’un de ses objectifs. Le 19 juin 2015 la loi fédérale sur le dossier électronique du patient (LDEP) a été approuvée par le Parlement à une très large majorité. Elle obligera les hôpitaux à participer à un projet de cybersanté dans les 3 ans après l’entrée en vigueur de la loi. Les EMS et les maisons de naissances ont un délai de 5 ans après l’entrée en vigueur. L’entrée en vigueur est prévue en 2017.

Sans avoir attendu la Confédération, plusieurs cantons ont ou vont lancer des projets de cybersanté: Genève, Valais, St-Gall, Bâle-Ville, Vaud, Tessin, Lucerne, Zürich, Argovie, Fribourg et Neuchâtel.

Parmi les professionnels, cette thématique est également devenue importante, et par exemple, la Fédération des médecins suisses (FMH), l’association des homes et institutions sociales suisses (CURAVIVA.CH) ou encore la coopérative professionnelle des pharmaciens suisses (OFAC) soutiennent l’introduction de la Cybersanté en Suisse.