Au terme du crédit-cadre 2008-2011, le projet Paléojura entre désormais dans une phase décisive et concrète. Le Gouvernement jurassien propose en effet un programme complet qui détaille les différents éléments appelés à valoriser les découvertes paléontologiques faites dans le canton du Jura. Une demande de crédit de 3,3 millions de francs est soumise au Parlement pour permettre les études de réalisation et les premières constructions.
 

Traces de dinossaures en ajoie Traces de dinossaures en ajoie

Les réflexions et les actions conduites depuis 2008, de pair avec les études stratégiques mandatées et le test d’une palette importante d’animations et d’actions de mise en valeur, ont confirmé d’une part le positionnement de Paléojura en qualité de projet emblématique sur les marchés culturels, touristiques et scientifiques et, d’autre part, son potentiel suprarégional.

Le concept présenté au Parlement pour le projet Paléojura est celui d’une structure multi-sites, principalement à Porrentruy (Musée et Centre de gestion des collections) et vers Courtedoux (Parc paléontologique et Satellites de découverte). Paléojura déploiera ses activités selon deux axes — le premier, culturel et touristique ; le deuxième, scientifique et technique — pour remplir trois missions fondamentales : la diffusion du savoir et des connaissances; la recherche et la formation scientifique; la gestion et la conservation du patrimoine. La réalisation du concept global Paléojura, qui devrait être pleinement opérationnel à l'horizon 2018, fera appel à des fonds publics et privés.

Le crédit de 3,3 millions de francs demandé couvre les besoins du projet jusqu’en 2013; il doit permettre la poursuite des animations, ainsi que la réalisation d'études fines sur les modalités de fonctionnement de Paléojura, sur l’évolution de son portage institutionnel et sur les infrastructures majeures attendues ces prochaines années. En outre, et très concrètement, il est prévu de réaliser les premiers Satellites de découverte, soit : rendre visibles durablement les dalles à traces de dinosaures mises au jour lors de la construction du nouveau bâtiment de la Division Technique de Porrentruy (CEJEF); aménager l'accès à un site riche en fossiles sur les hauts de Porrentruy.

En attendant la décision du Parlement concernant l’avenir du projet, Paléojura continuera à proposer des activités régulières, des prestations sur demande et des événements ponctuels.

Plus d’informations sont disponibles sur le site de Paléojura, où les documents de référence peuvent être consultés.