Les séjours linguistiques effectués dans un établissement de formation spécialisé à l'étranger sont considérés comme stages et peuvent donner droit à des subsides de formation (bourse et/ou contribution cantonale). Sauf exception, ils doivent débuter au plus tard dans les 2 ans après l'obtention d'une formation du secondaire II (CFC, maturité gymnasiale, diplôme ECG, etc.).

 

Sont reconnus les stages linguistiques

  • dans une école spécialisée de la région linguistique concernée;
  • d'au moins 20 leçons de 45 minutes par semaine;
  • d'au moins 10 semaines consécutives;
  • débutant au plus tard dans les 2 ans après l'obtention d'une formation de base (secondaire II); la date figurant sur le certificat de formation constitue le point de départ du délai;
  • pour une durée maximale de 6 mois.

Les stages doivent se dérouler en immersion complète dans la région linguistique concernée.

Les stages professionnels à l'étranger ne sont pas reconnus comme stages de formation, même s'ils sont offerts par un organisme de langue.

Une attestation du niveau de connaissances linguistiques atteint (par exemple une attestation d'examen/tests) doit être présentée dans les 3 mois suivant la fin du stage, faute de devoir rembourser les aides obtenues.

Il n'est pas possible d'obtenir des aides à la formation pour un stage linguistique après l'obtention d'un diplôme ES, d'un bachelor ou d'un master.

 

Exceptions au délai de 2 ans

Le délai peut être supérieur à 2 ans lorsque la première formation de base est immédiatement suivie d'une autre formation de base. Par exemple:

  • une Attestation Fédérale de formation Professionnelle (AFP) suivie d'un CFC;
  • un CFC suivi d'une Maturité Professionnelle (MP);
  • un CFC suivi d'un CFC;
  • une maturité gymnasiale suivie d'une Année de Connaissance Pratique (ACP) en vue d'accéder au niveau HES;
  • un certificat ECG suivi d'une Maturité Spécialisée.

Une période de service militaire ou de service civil immédiatement consécutive à la formation de base ou débutant dans  les 6 mois après une telle formation n'est pas comptée dans le délai de 2 ans. 
 

Subsides possibles

Si les conditions sont remplies, le requérant à droit à :

  • une contribution cantonale maximale de 3000 francs, soit 500 francs par mois de stage et/ou
  • une bourse maximale de 6000 francs, soit 1000 francs par mois de stage.

Il faut déposer une demande distincte pour chacun de ces subsides.