A quel public sont destinées ces procédures de qualification ?

La nouvelle Loi sur la formation professionnelle (LFPr), entrée en vigueur au 01.01.2004, reconnait que « les expériences, professionnelles ou non, la formation spécialisée et la culture générale acquises en dehors des filières habituelles sont dûment prises en compte » (art. 9, al. 2).
Ceci permet à tout adulte avec expériences d'accéder à une certification dans son domaine d'activité professionnelle (AFP ou CFC), sans passer par un apprentissage standard (2, 3 ou 4 ans de formation).

Conditions d’admission aux procédures de qualification selon l'article 32 OFPr (examens ou VAE)

«Si des qualifications ont été acquises par une personne dans un autre cadre que celui d’une filière de formation réglementée, cette personne devra justifier d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans pour être admise à la procédure de qualification» (art. 32 OFPr). L'ordonnance de chaque métier précise le nombre d'années minimum requis dans le domaine professionnel pour lequel la certification est souhaitée.

Examens partiels et finaux 

Validation des acquis
de l'expérience (VAE)

Les connaissances professionnelles peuvent être acquises en suivant les cours dispensés aux apprentis à l'école professionnelle. Cours du soir, cours privés, cours par correspondance peuvent également vous aider, de même qu'une préparation en autodidacte ou avec des collègues.
Afin de mettre toutes les chances de réussite de votre côté, nous vous recommandons vivement de vous présenter à la procédure de qualification nanti des connaissances professionnelles qu'exige votre profession.
Il s'agit d'une possibilité offerte aux adultes d'obtenir un titre fédéral  (AFP ou CFC), sans devoir suivre une filière de formation formelle complète. A travers cette procédure, la personne peut faire la preuve des compétences acquises par son expérience dans le cadre professionnel ou privé. Seul un certain nombre de professions sont accessibles par la procédure VAE.