Photo symbolique maltraitance

Devoir de signalement et devoir de secret: deux exigences légales à conjuguer.
 

Selon la fonction (parent, tuteur, enseignant, médecin scolaire, assistant social, etc. ) et selon les signes plus ou moins évidents de maltraitance envers des enfants, celle-ci devra ou pourra être signalée à l'autorité tutélaire. Sur les informations recueillies, le devoir de secret est particulièrement élevé, notamment de la part du personnel des centres LAVI (même à l'égard des autorités).

Voir à ce sujet les fiches du Guide social romand, les Recommandations CSOL-LAVI et les protocoles d'intervention destinés aux professionnels.