Les actes et décisions étrangers en matière d’état civil (naissance, reconnaissance d'enfant, adoption, mariage, divorce, changement de nom, décès) sont reconnus en Suisse à certaines conditions.
 

Sur la base d’une décision de l'Autorité cantonale de surveillance en matière d'état civil, les actes étrangers sont enregistrés au registre de l’état civil.

La communication de tous les faits d’état civil survenus à l’étranger doit impérativement se faire par la Représentation suisse (ambassade ou consulat).

La Représentation suisse du pays où est survenu le fait d’état civil est à même de fournir des informations sur des documents spécifiques au pays.