Le pharmacien cantonal est chargé de surveiller dans les limites des compétences cantonales, la sécurité et la qualité lors de la fabrication, la distribution et l'examen clinique de médicaments.
 

1. Contrôle des produits thérapeutiques et dispositifs médicaux

Les pharmacies, les pharmacies d'hôpitaux, les pharmacies privées de médecins et de vétérinaires, de pénitenciers et de foyers ainsi que les drogueries doivent respecter les consignes légales en relation avec les produits thérapeutiques et remplir leurs devoirs de diligence.

Le contrôle des médicaments

  • Contrôle (inspections) des pharmacies, drogueries et autres
  • Contrôle du contrôle et de la surveillance des pharmacies, drogueries et autres institutions qui fabriquent des médicaments et des stupéfiants et en font le commerce, ainsi que des personnes autorisées à remettre des médicaments à titre indépendant
  • Contrôle du commerce et/ou de l'utilisation des médicaments
  • Contrôle des stupéfiants
  • Surveillance des dispositifs médicaux
  • Sontrôle des essais cliniques de produits thérapeutiques
  • Contrôle du stockage des produits sanguins.

2. Professions pharmaceutiques

Procédure d'autorisation de pratique pour les professions médicales et de la santé
 

Le pharmacien cantonal est consulté pour l'octroi d'autorisations d'exercer pour les professions de pharmacien, de droguiste et d'opticien.

Si vous souhaitez exercer une de ces professions dans le canton du Jura, vous devez compléter et nous retourner le formulaire de demande d'autorisation de pratique dûment signé. Il doit être accompagné des documents suivants:

  • courrier annonçant votre intention de vous installer à titre indépendant dans le canton, avec indication du lieu et de la date prévue
  • curriculum vitae
  • original ou copie certifiée conforme de votre diplôme ou certificat
  • pour les personnes au bénéfice d'un diplôme ou d'un certificat étranger, original ou copie certifiée conforme de la reconnaissance d'équivalence
  • extrait récent du casier judiciaire (original)
  • "certificate of good standing" ou certificat de bonne conduite
  • attestation(s) de travail prouvant la pratique professionnelle acquise après l'obtention du diplôme ou certificat
  • certificat médical attestant de l'aptitude à exercer la profession
  • attestation d'assurance de responsabilité civile professionnelle
  • copie d'une pièce d'identité avec photo visible
  • copie du permis de séjour

Les titulaires d'un droit de pratique, délivré par un autre canton, bénéficient d'une procédure simplifiée, consistant en l'exemption d'émolument en vertu de la LMI.

Nouveau régime d’autorisation – 90 jours

Depuis le 1er septembre 2013, tous les ressortissants des Etats membres de l’UE/AELE doivent déclarer préalablement auprès du SEFRI (Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation) la prestation de services qu’ils envisagent de fournir en Suisse dans une profession réglementée (parmi celles-ci les professions médicales universitaires et les professions de la santé, selon liste de l’annexe I OPPS).

Le but de cette réglementation est d’attester que les prestataires de services sont suffisamment qualifiés. Cet aspect revêt une importance particulière dans le domaine de la santé et de la sécurité publique. Cette procédure permet aux autorités compétentes de procéder à un contrôle homogène et minutieux des qualifications professionnelles des prestataires de services issus de l’UE/AELE et s’effectue en ligne directement auprès du SEFRI.

Informations détaillées sur la procédure de déclaration pour les prestataires de service UE/AELE : Centre de déclaration - SEFRI
 

3. Participation à divers groupes de travail en relation avec la santé publique

  • Participation à l'élaboration du plan de Pandémie
  • Vaccination scolaire

4. Autres tâches

  • Tâches qui lui sont confiées par les législations cantonales et fédérales
  • Participation à la mise en place et au bon fonctionnement des pharmacies des institutions de santé reconnues d'utilité publique
  • Etroite collaboration avec le médecin cantonal et le chimiste cantonal