La loi concernant la profession d'avocat et le règlement sur le stage et les examens d'avocat définissent les conditions permettant d'obtenir le brevet d'avocat jurassien. Après une formation universitaire et au terme d'un stage de deux ans, le candidat subit diverses épreuves écrites et orales, ainsi qu'une épreuve de plaidoirie.
 

Les candidats au stage doivent s'inscrire auprès de la Commission des examens d'avocat, avant le début du stage. Ils doivent joindre à leur demande d'inscription une pièce attestant qu'ils ont accompli des études de droit complètes sanctionnées soit par une licence, une maîtrise ou un baccalauréat universitaires délivrés par une université suisse, soit par un diplôme équivalent délivré par une université de l'un des Etats qui ont conclu avec la Suisse un accord de reconnaissance mutuelle des diplômes; ils doivent également produire un extrait du casier judiciaire attestant qu'ils n'ont pas fait l'objet d'une condamnation pénale pour des faits incompatibles avec l'exercice de la profession, dont l'inscription n'est pas radiée du casier judiciaire, ainsi qu'un extrait du registre des poursuites les concernant (cf. art. 32 al. 2 let. b LAv, qui renvoie à l'art. 8 al. 1 let. a à c LLCA). Ils fourniront une attestation sur l'honneur qu'ils n'ont pas échoué définitivement aux examens du barreau dans un autre canton ou un autre Etat membre de l'ALCP.  Les candidats fourniront également un plan relatif au déroulement de leur stage, ainsi que les pièces justificatives y relatives. Ils devront par ailleurs s'acquitter d'un émolument de CHF 300.-.

Le stage dure deux ans au moins, trois ans au maximum. Douze mois au moins doivent être accomplis auprès d'un avocat inscrit au registre cantonal ou membre de l'Ordre des avocats jurassiens, et six mois au moins auprès d'une autorité judiciaire jurassienne. Les six mois restants peuvent être effectués au sein de l'administration cantonale, d'une banque ou d'une fiduciaire de la place. Sur requête, la Commission peut également autoriser que ce solde de six mois soit réalisé dans une étude d'avocat ou un tribunal d'un autre canton, dans l'administration fédérale ou dans une autorité judiciaire fédérale ou étrangère (cf. art. 33 al. 3 LAv).

A l'issue de leur stage, les candidats titulaires d'une licence ou d'une maîtrise en droit (le bachelor ne suffit pas) ou d'un diplôme équivalent peuvent se présenter aux examens d'avocat. Deux sessions d'examens sont fixées chaque année, l'une au printemps, l'autre en automne. Chaque session est annoncée au Journal Officiel.

Composition de la Commission des examens d'avocat
Président Daniel Logos
Vice-président Jean Moritz
Membres

Me Jean-Marie Allimann
Carmen Bossart Steulet
Me Jean-Marc Christe
Jean Crevoisier
Frédérique Comte
Me Martine Lang
Sylviane Liniger Odiet
Jean Moritz
Me Alain Steullet
Me Vincent Willemin

Secrétaire Gladys Winkler Docourt