Armoiries jurassiennes - Image décorative Armoiries jurassiennes - Image décorative

La Centrale d’appels sanitaires urgents (CASU 144 FR-JU) est pleinement opérationnelle depuis hier matin (lundi 26 juin) 9h, en avance sur le planning

Date : 27.06.2017 08:35:00

La bascule des prestations de la CASU 144 JU vers la Centrale  144 FR s’est faite  lundi matin (26 juin) de manière optimale. C’est donc désormais la CASU 144 FR-JU qui répond à tous les appels des cantons de Fribourg et du Jura, cela conformément à la décision du Gouvernement jurassien de décembre 2016 et à la modification légale adoptée dernièrement par le Conseil d’Etat fribourgeois. Ce regroupement des forces permet une économie pour le Jura et renforce le positionnement de la CASU désormais intercantonale. Pour la population jurassienne, ce changement de localisation s’est fait de manière imperceptible et maintient en tous points les prestations et la qualité des services dispensés par les régulateurs, avec deux améliorations: le bilinguisme d’une part, et la certification par l’Inter association de sauvetage (IAS) d’autre part.


La CASU 144 FR-JU offre toutes les garanties en matière de qualité des prestations (certification IAS notamment), d’expérience et de souplesse dans le développement de la régulation médicale notamment, mais aussi un aspect intéressant pour le Jura dans le contexte de ses liens privilégiés avec Bâle et son hôpital universitaire notamment: le bilinguisme de tous les régulateurs.

Dans le prolongement de la décision de décembre 2016 d’externaliser les prestations de la CASU JURA 144 à la Centrale 144 Fribourg, les travaux de mise en place ont été réalisés sous la direction d’un comité de pilotage présidé par les deux chefs de service de la santé publique des deux cantons, des représentants des directions des deux hôpitaux (HFR et HJU) ainsi qu’un délégué de la Société médicale du canton du Jura (SMCJ). Il s’agissait principalement d’aligner les outils techniques de communication (radios, téléphones, tablettes informatiques, etc.), d’étendre et de vérifier la cartographie, d’uniformiser et d’optimiser les procédures (engagement, garde médicale, transferts) ainsi que d’engager le personnel formé nécessaire à cet accroissement de volume des appels. Pour rappel, ce sont environ 7'000 appels d’urgence, 15'000 appels adressés à la garde médicale cantonale, et près de 20'000 appels au total pour des transferts inter-hospitaliers qui étaient gérés annuellement par la CASU JU. Tous ces appels seront désormais traités par la CASU 144 FR-JU, sauf pour les transferts de personnes ne nécessitant pas d’être couchées qui seront gérés par l’Hôpital du Jura. Quant au volume d’appels traités par la Centrale fribourgeoise avant l’intégration de la CASU JU, il était en 2016 de 30'000 appels d’urgences, 37’000 appels de gardes médicale et de pharmacie, et 3’300 transferts réalisés. Cela fera donc un total de près de 100'000 appels entrant à traiter par la nouvelle centrale CASU 144 FR-JU.

Des propositions ont été faites à l’ensemble des collaborateurs de la CASU 144 JU (9 personnes) pour leur permettre de retrouver du travail, soit au sein de l’hôpital, soit à la police cantonale jurassienne ou dans d’autres institutions jurassiennes. Le grand professionnalisme et la rigueur dont les collaborateurs ont fait preuve dans leur travail jusqu’au dernier jour d’activité de la centrale sont à saluer.

Cette nouvelle collaboration intercantonale se formalise par la signature d’un contrat de prestations entre les deux établissements hospitaliers en charge juridiquement d’exploiter les centrales. Validé par les deux chefs des départements de la santé, ce contrat précisant les devoirs des parties est conclu pour une durée initiale de quatre ans, renouvelable. Une réflexion sur la modification de la Loi jurassienne sur les établissements hospitaliers, et plus particulier son article 25, al. 2 est en cours, en parallèle avec le traitement du dossier du Concept cantonal de médecin d’urgence et de sauvetage (CCMUS). Dans le Jura en effet, la CASU 144 fait partie intégrante du CCMUS qui comprend également le Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR). Pour Fribourg, la Centrale 144 fait aussi partie intégrante de la chaîne des secours permettant une prise en charge optimale sur l’ensemble du territoire.

Un suivi spécifique est mis en place et un bilan sera effectué dans un mois, puis un bout de six mois et une année pour évaluer les effets de ce transfert et prendre les éventuelles mesures correctrices.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2018

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.