Logo Jura - Image décorative Logo Jura - Image décorative

Budget 2019: un déficit réduit mais des perspectives qui appellent à la prudence

Date : 03.10.2018 11:00:00

Le budget 2019 de la République et Canton du Jura, dévoilé mercredi 3 octobre et qui intègre le contre-projet des PC familles a été obtenu au prix d’importants efforts et par le soutien d’une croissance fragile des recettes. La progression des charges a été contenue à 1,5%. Le déficit escompté de 3,5 millions de francs, inférieur à l’exercice précédent, permet d’augmenter les efforts d’investissements nets à 34,7 millions de francs.


Le budget 2019 de l’Etat jurassien table sur un déficit de 3,5 millions de francs, contre un déficit de 5,7 millions au budget 2018. Les charges en personnel ont augmenté de manière exceptionnelle suite à différentes révisions législatives en matière de prévoyance professionnelle (personnel et ministres retraités) et par l’adaptation des primes d’assurance pour pertes de gain. En parallèle, la croissance des effectifs reste contenue avec une augmentation globale de 10,3 EPT. Les secteurs de la santé et de l’asile ont nécessité d’importantes ressources supplémentaires. Dans le domaine de la prévoyance sociale, les aides pour les primes d’assurance maladie ont progressé de 4,4 millions ou de 9% afin d’inclure les nouvelles prestations acceptées par le peuple dans le cadre du contre-projet PC familles.

Sur le plan des rentrées fiscales, le Gouvernement constate que les acteurs économiques sont confrontés à des situations contrastées face à la conjoncture actuelle. En fonction des dernières informations connues, une amélioration est attendue pour les principales entreprises contributrices. L’environnement économique favorable a par contre un impact mesuré pour les impôts des personnes physiques. Une augmentation des recettes de la péréquation financière fédérale est attendue par rapport au budget 2018. A moyen terme, la réforme fédérale en cours impliquera d’importants manques à gagner. Finalement, de manière tout aussi fragile dans la durée, il est également envisagé une part double dans la participation aux excédents de la BNS.

Dans ce contexte, le Gouvernement a été contraint de trouver des solutions pour présenter un budget conforme au frein à l’endettement sans prélever davantage dans la réserve pour politique budgétaire. Les salaires seront adaptés uniquement par les annuités. Aucun renchérissement ne sera accordé. De  plus, la baisse linéaire de 1% de la pression fiscale sera reportée d’un exercice.

L’augmentation des investissements nets à 34,7 millions intègre des projets d’envergure dans le sport (patinoire de Porrentruy), la culture (projet Théâtre du Jura) et l’informatique (digitalisation) tout en conservant des montants importants dans les routes et les bâtiments.

La projection de la dette brute (377,5 millions) et des charges d'intérêts (6,2 millions) prennent en considération la révision de la loi sur la Caisse de pension acceptée par le Parlement à fin septembre.

A l’instar de nombreuses collectivités publiques, le canton du Jura reste attentif aux importantes modifications législatives en cours au niveau fédéral, qui impliquent une maîtrise rigoureuse des dépenses de l’Etat. La difficulté à finaliser le budget 2019 dans le cadre d’un environnement économique globalement favorable et la fragilité des recettes invitent à la plus grande prudence pour les exercices à venir.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2018

Le site www.jura.ch utilise des cookies à des fins exclusives de statistiques et d'optimisation. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.