Logo Jura - Image décorative Logo Jura - Image décorative

La romancière Nathalie Azoulai invitée à l’Espace Renfer à Porrentruy

Date : 26.11.2018 14:25:00

À l’occasion de la 17e édition du festival littéraire itinérant « Les Petites Fugues », la Bibliothèque cantonale jurassienne invite Nathalie Azoulai pour la présentation de son dernier roman, Les spectateurs. La rencontre aura lieu à l’Espace Renfer à Porrentruy, jeudi 29 novembre, à 18h30. Ce festival annuel est chapeauté par l’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté qui propose 130 rencontres, du 19 novembre au 1er décembre.


Née en région parisienne en 1966, Nathalie Azoulai est romancière et scénariste pour le cinéma et la télévision. L’auteure qui vit et travaille à Paris a reçu le prix Médicis en 2015 pour son roman, Titus n’aimait pas Bérénice. Elle est titulaire d’une agrégation de lettres modernes.

Le roman, Les spectateurs (Editions P.O.L, 2018) commence dans le salon d’un petit appartement parisien. Un garçon de 13 ans, sa petite sœur et ses parents regardent la télévision. Le général de Gaulle, président de la République, y donne une conférence de presse qui les sidère. Celle du 27 novembre 1967. L’enfant comprend en direct qu’on peut avoir à quitter son pays natal, comme ses parents chassés de chez eux quelques années plus tôt. Bouleversé, il veut savoir comment cela s’est passé et questionne ce premier exil. Il leur demande quand et comment on décide de partir, ce qu’on emporte dans ses valises, ce qu’on laisse derrière soi. Mais à toutes ses questions, personne ne répond vraiment, comme si on lui cachait quelque chose.

Dans ce roman, Nathalie Azoulai dépeint l’ambivalence de toute relation humaine à travers ses thèmes de prédilection que sont la maternité défaillante, la passion féminine, la fraternité rassurante ou encore l’amitié ambiguë. Les personnages principaux aux particularités inattendues sont observés, sans être dévoilés. La mère entretient une immense passion pour le cinéma des années 1940, au point de se faire confectionner des robes à l’image des stars hollywoodiennes. On ne sait pas d’où ils viennent précisément, si ce n’est qu’ils ont été expulsés d’un pays d’Orient en 1954. Nathalie Azoulai n’en dit pas plus. Elle laisse ainsi à cette famille anonyme, aux racines mystérieuses, le pouvoir de raconter tous les exils.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2018

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.