Logo Jura - Image décorative Logo Jura - Image décorative

Opération «chouette hulotte»: résultats et perspectives favorables

Date : 20.04.2018 10:00:00

L’Etat jurassien mène depuis quelques années une action en faveur de la chouette hulotte. A ce jour plus de 120 nichoirs ont été installés dans les forêts ajoulotes. En 2017, l’occupation des nichoirs et la nidification ont été probantes. En plus d’avoir favorisé la population de cette espèce, cette opération permet d’en savoir plus sur sa biologie. Les mesures étatiques en faveur de la biodiversité en forêt devraient du reste rendre cette action durable.

 

Des écoutes nocturnes effectuées en 2008 et 2009 avaient mené à un constat inquiétant : les mâles chanteurs de chouettes hulottes étaient quasiment absents des forêts ajoulotes et la population en forte diminution. En 2010, à l’occasion de l’année internationale de la biodiversité, une opération en faveur de cette espèce emblématique est lancée. Une collaboration fructueuse est instaurée avec le biologiste et ornithologue Michel Juillard, ainsi qu’avec différents collègues. Des nichoirs ont été installés progressivement avec l’accord des propriétaires forestiers et en collaboration avec les gardes forestiers. On en compte actuellement 124 en Ajoie. Ces nichoirs permettent de pallier à la présence trop faible d’arbres à cavités naturelles en forêt.

Les derniers résultats obtenus sont prometteurs. Pas moins de 47 nichoirs étaient occupés au printemps 2017 et 30 nidifications ont abouti. Malheureusement, 17 ont été détruites par la martre des pins, prédateur naturel de la hulotte. Cette même année 2017, 130 jeunes sont nés dans les nichoirs. Un succès dû également à l’abondance de nourriture constituée notamment de rongeurs.

Cette opération vise à dynamiser la population de l’espèce et à contribuer à la connaissance de sa biologie et de ses mœurs. Lors des contrôles de nichoirs, ses occupants sont examinés, répertoriés et également bagués afin d’étudier leurs déplacements, leur longévité, la fidélité à leur territoire et à leur conjoint. Ces données sont précieuses pour développer et affiner des mesures en faveur de l’espèce et assurer sa conservation.

A noter que, dans le cadre de ce suivi, très peu de jeunes nés en Ajoie ont été retrouvés dans la zone d’étude, malgré le caractère sédentaire de l’oiseau. Pour répondre à cette énigme et aussi permettre un suivi en ligne, il est prévu prochainement de munir 5 jeunes d’émetteurs géolocalisés.

Le programme favorisant la biodiversité en forêt mené depuis plusieurs années par le canton doit permettre d’atteindre l’objectif de durabilité de l’opération, ce qui est primordial. En effet, les quelque 500 hectares de réserves forestières ou îlots de vieux bois et les 122 arbres-habitats désignés sur l’ensemble des forêts ajoulotes jusqu’à présent constituent un capital de base nécessaire au processus qui devrait à terme aider la chouette hulotte à se maintenir dans nos forêts. L’offre en cavités de nidification liée actuellement à l’installation des nichoirs sera ainsi assurée naturellement.

Chouettes hulottes phenotypes - © Michel Juillard Chouettes hulottes phenotypes - © Michel Juillard Chouettes hulottes phenotypes - © Michel Juillard

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014