Logo Jura - Image décorative Logo Jura - Image décorative

Prix des domaines agricoles stables dans le Jura

Date : 06.12.2018 15:00:00

Le Service de l'économie rurale a procédé à la mise à jour des statistiques des prix des immeubles et entreprises agricoles conformément aux dispositions de la loi fédérale sur le droit foncier rural. Les résultats donnent un aperçu du marché immobilier agricole jurassien. Les données recueillies au Registre foncier et auprès de la Commission foncière rurale permettent de constater différentes tendances des prix des entreprises et immeubles agricoles dans les trois districts. De manière générale, les prix des domaines agricoles sont stables. Les terres agricoles restent stables en général également, sauf pour la vallée de Delémont où une hausse relative est observée dans les catégories en zone de plaine et en zone des collines. Enfin, les prix des forêts connaissent des fortunes diverses selon les districts.

 

Les reprises dans un cadre familial ne figurent pas dans les présentes statistiques, car elles sont usuellement opérées à la valeur de rendement.

Ces cinq dernières années, les entreprises agricoles et immeubles agricoles bâtis ont été vendus en moyenne 2.10 fois leur valeur de rendement. Le facteur valable actuellement restera inchangé pour l’année 2019. Il sert à déterminer le prix licite, au sens de l’art. 66 LDFR. Pour la période analysée, la statistique recense 34 ventes. A titre d’exemple, la statistique voit, pour la seule année 2017, la vente de six domaines agricoles vendus hors du cadre familial.

S'agissant des catégories de parcelles de terres agricoles, nous présentons ici les résultats de la nouvelle statistique par district, qui a pour base le prix des terres échangées hors du cadre familial en indiquant l’ancien prix entre parenthèses ().

Le mètre carré s'est ainsi négocié en moyenne dans le district de Delémont en zone de plaine à 2.98 francs (2.85), en zone des collines à 2.62 francs (2.52) et en zone de montagne à 1.59 franc (1.57). Dans le district de Porrentruy, un mètre carré s’est échangé à 2.18 francs (2.16) en zone de plaine et 1.29 franc (1.29) en zone des collines et de montagne. Dans le district des Franches-Montagnes, le prix au mètre carré est revenu en moyenne à 1.39 franc (1.40). Pour déterminer le prix licite au sens du droit fédéral, ces montants doivent encore être augmentés de 5%.

Le prix de vente des forêts n’est pas contrôlé. Néanmoins, la statistique forestière est utile notamment pour la fixation de prix licite d’immeubles mixtes (terres et forêts). Ainsi, le prix moyen d’échanges sur les cinq dernières années par mètre carré, dans le district de Delémont, est resté stable, en passant de 1.16 à 1.15 franc. Une augmentation est constatée en Ajoie, le prix moyen passant de 0.93 à 1.03 franc. Enfin, une diminution marquée est constatée dans le district des Franches-Montagnes, avec le prix moyen au mètre carré passant de 0.66 à 0.42 franc. A titre informatif, le volume d’échange sur cinq ans s’établit à 19 ha pour la vallée de Delémont, 31 ha en Ajoie et 87 ha aux Franches-Montagnes.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2018

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.