Logo Jura - Image décorative Logo Jura - Image décorative

Suivi et réintroduction du sabot de Vénus

Date : 25.05.2018 10:30:00

Le sabot de Vénus a progressivement disparu du canton du Jura. Cette orchidée remarquable était autrefois relativement abondante par endroits. Dans le cadre d’un plan d’actions, l’Office jurassien de l’environnement prévoit la visite d’anciennes stations connues et lance un appel à témoins. En parallèle, une première réintroduction est prévue dans le territoire cantonal.

 

Le sabot de Vénus est l’une des orchidées les plus remarquables de la flore européenne. Avec ses pétales soudés qui forment un petit sabot jaune, elle exerce une véritable attraction sur les gens qui ont la chance de pouvoir l’observer.

Cette plante était autrefois relativement abondante par endroits dans nos contrées. Les causes de sa raréfaction restent relativement méconnues. Il est probable que la densification des forêts et la cueillette de cette plante attractive aient contribué à faire disparaître les dernières stations connues dans le canton.

Cette orchidée se retrouve aujourd’hui très menacée dans l’Arc jurassien. Elle est par ailleurs indicatrice de milieux forestiers particuliers. Pour ces raisons, le canton du Jura a planifié, en collaboration avec des botanistes de la région, la visite d’anciennes stations connues et de sites potentiels. L’objectif de la démarche est de confirmer la présence ou l’absence de l’espèce et d’acquérir de nouvelles connaissances pouvant contribuer au processus de rétablissement de cette espèce.

Il n’est pas impossible que des sabots de Vénus aient échappé à la vigilance des spécialistes. Les sites potentiels sont nombreux et ne peuvent pas tous être connus. C’est pourquoi, un appel est lancé à la collaboration. Toute personne ayant observé récemment ou par le passé cette espèce dans le canton du Jura est invitée à en faire part au secrétariat de l’Office de l’environnement (tél. 032 420 48 00).

En parallèle à cette recherche, l’Office de L’environnement a approuvé la réintroduction du sabot de Vénus sur un site de la vallée de Delémont, dans une forêt où cette espèce fleurissait encore jusque dans les années 1960. En collaboration avec la société La Sitelle de Courfaivre, les premiers plants de provenance indigène y seront installés prochainement.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2018

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.