République et canton du Jura

Comptes 2018: résultat proche de l'équilibre et qui confirme du reste les défis financiers à venir

Date : 13.03.2019 11:30:00

Les comptes 2018 de l’Etat jurassien bouclent sur un déficit de 1,3 million de francs. Le budget prévoyait un déficit de 5,7 millions de francs. La diminution de la fortune intègre 42 millions liés aux mesures 2019 de la Caisse de pensions. Les tendances observant une stabilité des recettes fiscales pour les personnes physiques et une augmentation des charges en particulier pour les domaines de la santé et de la prévoyance sociale sont confirmées par rapport aux défis à relever pour les années à venir.


Globalement, les charges s’avèrent inférieures au budget de 9,0 millions de francs. La baisse s’explique principalement par les charges de biens et services et par des événements uniques observés en faveur des charges de transfert notamment pour les prestations complémentaires. Cette dernière diminution implique également une baisse par rapport aux prévisions pour la participation financière des communes jurassiennes. Les effectifs du personnel, comme les charges en personnel, sont conformes au budget. Les recettes fiscales sont également globalement en ligne avec les attentes.

Par rapport aux comptes 2017, les charges ont progressé de 8,7 millions, soit 1%. Cette augmentation s’explique principalement par les subventions et plus particulièrement par celles relatives à la prévoyance sociale (aide sociale, subsides pour l’assurance maladie, prestations de vieillesse, etc…) à la formation ainsi qu’à la santé. Ces prestations supplémentaires ont été financées avant tout par l’augmentation des impôts en provenance des personnes morales (7,7 millions) et ceux partagés avec la Confédération (3,2 millions). La tendance à la stabilité de l’impôt des personnes physiques est pour sa part confirmée.

L’Etat a réalisé des investissements sur le territoire cantonal à hauteur de 63,7 millions, dont 32,0 millions à charge du canton. Cet effort est proche du budget (32,7 millions) et supérieur à l’exercice précédent (26,1 millions). Les principaux chantiers concernent la maintenance routière et les projets informatiques.

La dette brute a augmenté de 330 millions à 350 millions de francs pour couvrir des besoins de liquidités à court terme. Début janvier 2019, la dette était limitée à 270 millions.

Le Gouvernement se déclare globalement satisfait de l’exercice 2018. Les défis financiers sont cependant confirmés pour les prochains exercices. Le présent bouclement a en effet, en autres, illustré que les prestations supplémentaires obligatoires sont financées par des recettes liées aux entreprises et aux participations fédérales exposées pour les années à venir à une tendance moins favorable.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2019

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.