Bandeau - Jura - Image décorative

Mesures d’aide aux entreprises agricoles se trouvant en difficulté en raison de la sécheresse persistante et de la canicule

Date : 25.07.2019 10:00:00

La sécheresse et la canicule qui sévissent dans notre pays durant cet été causent un manque à gagner à l’agriculture, touchant durement certaines branches de production. Afin de permettre au bétail de continuer à pâturer et pour éviter que les agriculteurs doivent prélever du fourrage dans les réserves prévues pour l’hiver prochain, l’Etat jurassien a pris la décision d’autoriser notamment dès aujourd’hui la pâture des surfaces destinées à la promotion de la biodiversité (SPB).

 

En raison de la sécheresse persistante et de la canicule, le Canton du Jura annonce via le Service de l’économie rurale une série de mesures d’aide aux entreprises agricoles. Celles-ci portent sur différents aspects en lien avec les paiements directs.

Compensations écologiques
Pour les prairies extensives et peu intensives avec la qualité I ou II, ainsi que les jachères tournantes, la fauche ou la pâture est autorisée dès à présent. L'exploitant annoncera simplement au préposé à l'agriculture la ou les parcelle(s) concernée(s). En cas de précipitations, il faudra prendre garde de ne pas pâturer les sols mouillés au risque de voir disparaître les plantes indicatrices pour la qualité II.

Bilan de fumure
Les bilans fourragers pour 2019 seront établis à la fin de l'année. En fonction des conditions météorologiques et des cas spécifiques de chaque exploitant, les achats de fourrages liés exclusivement au manque de fourrage consécutif à la sécheresse pourront être compensés en le mentionnant spécifiquement sous « vente de fourrage compensation sécheresse ». Des directives supplémentaires seront communiquées ultérieurement. Ces mesures seront prises en compte uniquement pour les exploitations qui se seront annoncées.

Contributions d'estivage
Les apports de fourrage complémentaire sur le pâturage devront être inscrits dans le journal des apports de fourrage sur les pâturages d'estivage avec la mention «fourrage complémentaire en raison de la sécheresse». Le montant des contributions d'estivage est versé selon la charge usuelle pour autant que la charge effective soit comprise entre 75 % et 110 % de la charge usuelle.

En raison de la sécheresse, si des animaux doivent être sortis des pâturages prématurément ou temporairement, les notifications à la banque de données sur le trafic des animaux (BDTA) doivent être effectuées normalement (sortie d'estivage ou stop pendulaire). Pour les estivages dont la charge effective serait inférieure à 75 %, une analyse de la situation sera effectuée par le Service de l'économie rurale en fonction des années antérieures. Dans le cas où cette charge inférieure découle directement de la sécheresse, les contributions d'estivage ne seront pas réduites.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2019

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.