Bandeau - Jura - Image décorative

Une photographie qui rapporte près de 400'000 francs

Date : 17.06.2019 13:45:00

Douze stands de tir ont dû être dépollués dans le canton du Jura entre 2009 et 2013. Le volet financier de cette importante opération vient d’être bouclé. Pour la petite histoire, une photographie dénichée un peu miraculeusement a permis au canton d’obtenir une participation financière importante de la part de l’Armée.


Le canton du Jura a décidé en 2007 d’assainir les buttes des stands de tir se trouvant à l’intérieur des périmètres particulièrement sensibles que sont les zones de protection de captages d’eau potable. Par simplification administrative et juridique, le Canton avait renoncé à faire participer financièrement les communes et les sociétés de tir. Cette stratégie a porté ses fruits, puisque l’ensemble des stands de tir problématiques sont aujourd’hui assainis. Les terres souillées contenant dans leur ensemble plusieurs dizaines de tonnes de plomb et d’antimoine ont ainsi pu être évacuées et traitées. Au total, le Canton a investi 3,8 millions de francs sur ces sites, 40% de ce montant lui étant remboursé par la Confédération.

L’assainissement du site pollué du Bambois à Delémont (butte de tir à 300 m) a débuté en 2011 et a permis de découvrir deux fragments d’obus de mortiers. Cette trouvaille pouvait laisser à penser que le site avait été utilisé par l’Armée, ce qui pouvait laisser entrevoir un financement plus conséquent de la part des instances fédérales. La preuve de la contribution de l’Armée à la pollution du site devait cependant encore être établie.

Après différentes recherches historiques infructueuses, c’est finalement un livre acheté dans une brocante par un collaborateur de l’Office de l’environnement qui a permis de résoudre cette énigme. Dans cet ouvrage, une photographie de 1915 montre un bataillon en plein exercice de tir au Bambois. Les discussions avec le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) ont débouché sur une reconnaissance de responsabilité. Sur la base d’une décision du Tribunal fédéral émise dans le cadre d’un dossier similaire, les coûts à charge de la Confédération ont finalement pu être définis et la dernière contribution fédérale versée fin mai 2019.

La photographie du Bataillon de carabiniers 2 de la 1ère Division a ainsi fait passer la participation fédérale de 601'000 francs (40% des coûts) à 995'000 francs (66%), soit une plus-value de 394'000 francs. Si ce montant est anecdotique par rapport aux besoins financiers conséquents nécessaires pour assainir les sites pollués du canton, il n’en demeure pas moins que l’histoire est belle et que ce dossier a trouvé un bel épilogue ces dernières semaines.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.