Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

Comptes 2019 meilleurs que prévu grâce à la fiscalité

Date : 18.03.2020 09:50:00

Les comptes 2019 de l’Etat jurassien bouclent sur un excédent de recettes de 0,5 million alors que le budget prévoyait un déficit de 3,5 millions de francs. Ce résultat est avant tout expliqué par des recettes fiscales supplémentaires qui ont permis de faire face à l’augmentation des charges en faveur de tiers. Suite à une bonne maîtrise des charges propres (personnel, biens et services), un montant de 4 millions a pu être porté en augmentation de la réserve pour politique budgétaire.

L’embellie est avant tout due aux recettes fiscales qui s’avèrent supérieures au budget pour 8,1 millions ou 2,3%. La bonne conjoncture et différentes situations particulières ont permis de comptabiliser des rentrées en provenance des impôts plus importantes que prévues : 4,8 millions pour les personnes physiques, 2,5 millions pour les personnes morales et 0,9 million pour d’autres impôts. A ces chiffres, s’ajoutent des montants supplémentaires provenant de la Confédération pour 4 millions dont notamment la part à l’impôt anticipé (2,4 millions). Les recettes en provenance de communes se sont avérées, par contre, moindres que prévues pour 2,2 millions.

La croissance de recettes de 33,5 millions en 2019 s’explique par les revenus d’impôts en progression de 16,8 millions et par des versements supplémentaires de la Confédération à hauteur de 10,3 millions (RPT et subventions).

Pour leur part, les charges, s’avèrent supérieures au budget pour 4,8 millions ou 0,5% avant l’attribution à la réserve. Cet écart comprend principalement pour 5 millions des subventions supplémentaires dans le domaine de la santé et du social. En contraire, le contrôle strict de l’évolution du personnel et les charges de biens et services s’avèrent moins importantes qu’au budget. La maîtrise de ce type de charges a permis de doter la réserve pour politique budgétaire de 4 millions.

Par rapport aux comptes 2018, les charges ordinaires ont progressé de 27,7 millions, soit de 3%. Les principaux secteurs de croissance concernent non seulement les subventions dans le social (+ 15 millions) et dans la santé (+ 3,3 millions) mais également les dépenses propres comme la masse salariale (+ 3,6 millions) et les charges de biens et services (+ 3,3 millions).

L’Etat a réalisé des investissements sur le territoire cantonal à hauteur de 58,3 millions, dont 31,7 millions à charge du canton. Ce niveau, bien qu’inférieur au budget (34,8 millions), est comparable à l’exercice précédent (32millions). Les principaux chantiers concernent la maintenance routière, les projets informatiques et le Théâtre du Jura.

La dette brute a augmenté de 350 millions à 364 millions de francs pour couvrir les besoins de liquidités et en particulier les mesures 2019 de la Caisse de pensions.

Le Gouvernement se déclare globalement très satisfait de l’exercice 2019 tout en restant réaliste quant aux perspectives d’avenir. Le présent bouclement illustre que les prestations supplémentaires obligatoires sont financées par des recettes aux évolutions incertaines. La progression des subventions démontre l’importance de la poursuite des travaux visant à améliorer la situation financière cantonale.

L’évolution de la conjoncture pourrait être marquée ces prochaines semaines et mois, au regard de l’impact attendu de la pandémie du coronavirus. Une actualisation des perspectives financières cantonales devra être rapidement menée suite à la situation particulière traversée par le canton et plus largement par la Suisse.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.