Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

Le nombre d’accidents de la circulation a diminué sur les routes jurassiennes en 2019

Date : 30.03.2020 10:30:00

Le 30 mars 2020, la police cantonale jurassienne a émis la statistique des accidents de la circulation survenus en 2019 sur les routes jurassiennes. L’inattention a été le facteur prédominant qui a engendré des victimes et des dommages à 77 reprises sur les 294 accidents relevés sur le réseau routier jurassien. Ce sont 10 accidents de moins qu’en 2018. Ils ont occasionné 158 victimes dont trois décès. La police cantonale jurassienne va poursuivre ses actions en vue de sécuriser les usagers de la route dans le Jura.  


294 accidents de la circulation ont occupé la police jurassienne en 2019, soit dix cas de moins qu’en 2018. Ils ont engendré 124 blessés légers et 34 blessés graves dont trois ont perdu la vie. Une année plus tôt, on dénombrait 125 blessés légers, 38 blessés graves dont quatre décès. Une majorité des accidents sont dus, comme en 2018, au manque d’attention des usagers de la route, soit à 77 reprises. 74 cas étaient dus à ce phénomène une année plus tôt. La conduite sous l’effet de l’alcool et l’absorption de produits stupéfiants avec 51 cas et la vitesse avec 41 faits sont respectivement les deuxième et troisième causes d’accidents de la circulation en 2019 dans le Jura. Les accidents hors des localités, qui étaient en hausse en 2018, voient leur nombre s’atténuer en diminuant de 4 accidents, passant à 138 unités. Les localités restent les environnements les plus concernés par les accidents puisqu’on y dénombre 156 événements en 2019. Il y a cependant six accidents de moins qu’en 2018 en ces lieux.

Ces diminutions d’accidents sont à mettre en relation avec l’augmentation constante du nombre de véhicules du parc automobile jurassien qui s’élevait en 2019 à 67’756 unités. 

La police cantonale jurassienne va poursuivre ses efforts pour rendre les routes plus sûres par des actions de prévention et de répression. Elles seront notamment orientées sur l’inattention, sur la conduite sous l’effet de l’alcool et des drogues ainsi que sur le respect des limitations de vitesse. En outre, des travaux ponctuels et ciblés viseront à vérifier la conformité des véhicules aux normes légales, en particulier en matière de pollution sonore. 


Prévention et éducation routière

Plusieurs actions de prévention routière ont été menées l’an dernier par la police cantonale jurassienne, tant sur les routes, dans les écoles, dans des centres commerciaux et via les médias régionaux ainsi que par les réseaux sociaux. Cinq campagnes ont été menées par ces multiples moyens pour sensibiliser la population sur les thèmes suivants :

  • Made visible en mars 2019 pour inciter les piétons à se rendre visible sur et aux abords des routes ;
  • Rentrée scolaire estivale en août 2019 pour rendre attentif les usagers de la route de la présence d’enfants en nombre sur le chemin de l’école ;
  • A l’école sans voiture, c’est plus sûr en octobre 2019 pour éviter des manœuvres de voitures parfois périlleuses aux abords des écoles ;
  • Journée des lumières en novembre 2019 pour sensibiliser à la nécessité d’avoir un véhicule muni d’un éclairage optimal pour voir et être vu ;
  • Boire ou conduire, il faut choisir en décembre 2019 pour éviter les drames de la route en lien avec l’alcool au volant.

Durant toute l’année 2019, deux policiers ont dispensé 1136 leçons d’éducation routière à environ 5’500 élèves jurassiens, répartis en 330 classes. Ils y ont rencontré les élèves des niveaux primaire, secondaire et post obligatoire. Ils ont également formé 236 patrouilleurs scolaires qui œuvrent quotidiennement à la sécurité des piétons, en particulier des écoliers.
 

Contrôles routiers

La conduite en état d’ivresse a fait l’objet de plusieurs contrôles en 2019. La police cantonale jurassienne en a d’ailleurs fait état mensuellement via les médias. A 325 reprises, le taux d’alcoolémie des conducteurs était trop élevé. 223 avaient un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0.8 o/oo (ivresse qualifiée) et 102 avaient un taux se situant entre 0.5 o/oo et 0,79 o/oo (ivresse non qualifiée). En 2018, 304 infractions avaient été dénoncées, pour respectivement 206 ivresses qualifiées et 98 non qualifiées.

La vitesse, qui joue un rôle important dans la sécurité routière, a fait l’objet de multiples contrôles. Le nombre total de véhicules dont la vitesse a été contrôlée reste stable à 509'656 unités pour les radars de la police cantonale jurassienne. 498'599 avaient été mesurés en 2018. Le taux de véhicules en infraction reste stable à 4.14% contre 4,19% en 2018. Les 202 contrôles de vitesse ont été répartis à raison de 63% dans les localités, 19% hors localité et 18% sur l’autoroute A16.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.