Image décorative Image décorative

Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

Primes d'assurance-maladie 2021: une augmentation de 2% injustifiée pour les Jurassien-ne-s

Date : 22.09.2020 16:00:00

 

La prime moyenne d’assurance-maladie 2021 dans le canton du Jura va augmenter de 2%. Cette augmentation est fermement contestée par le Département jurassien de l’économie et de la santé (DES), aucune hausse des coûts à charge de la LAMal n’étant constatée dans le Jura en 2020, ni même prévue en 2021. Le Département dénonce également le montant beaucoup trop élevé des réserves des assureurs, qui dépassent actuellement les 11 milliards de francs au niveau national, soit plus du double du montant exigé par la loi.
 

Pour les adultes, la hausse des primes moyennes 2021 (1) pour les Jurassiennes et les Jurassiens est de +1,7% tandis qu’elle est de +3,1% pour les jeunes et de +1,6% pour les enfants. Les moyennes ne représentent cependant pas la réalité de chaque assuré. En effet, les hausses pourront être plus ou moins importantes selon les assureurs, les franchises et les modèles choisis.
 

Le recours aux prestations de soins reste certes relativement élevé dans le Jura et des mesures doivent encore être prises pour mieux maîtriser cet état de fait, notamment le taux et la durée des hospitalisations ou encore la consommation de médicaments. Il faut cependant souligner que la majeure partie des leviers qui déterminent les coûts de la santé en Suisse sont entre les mains de la Confédération (prix des médicaments, structures tarifaire, bases légales fédérales en lien avec la LAMal, planification du domaine ambulatoire). Cela dit, dans son champ de compétence, le Jura a pris les mesures principales suivantes : l’application stricte de la liste AVOS (ambulatoire avant stationnaire), la réorganisation du système hospitalier cantonal, le rapatriement des hospitalisations hors canton, les efforts mis dans la maîtrise de la prise en charge de la population âgée, notamment avec la concrétisation du RIO, la réorganisation de la santé scolaire, la réflexion sur la relève médicale pour la médecine de famille, etc.
 

Les efforts importants fournis par le canton du Jura pour contenir la hausse des coûts de la santé se sont poursuivis afin d’améliorer la prise en charge des Jurassien-ne-s tout en veillant à une stricte maîtrise des coûts du système de santé. Un accent important est également mis sur la prévention et la promotion de la santé. Toutefois, il n’est pas constaté d’effet sur les primes alors que les prévisions de coûts pour 2020 et 2021 vont clairement vers une stabilité selon les analyses du canton. Dès lors, les hausses de primes pour 2021 ne sont aucunement justifiées aux yeux du Département jurassien de l’économie et de la santé. Et les réponses reçues ce jour de la part de l’OFSP ne permettent pas comprendre les primes finalement approuvées par la Confédération.
 

Les effets de la COVID-19 n’ont pas réellement pu être pris en compte dans la fixation des primes 2021. Dans le Jura, les coûts supplémentaires à charge de l’assurance obligatoire des soins en lien avec le nouveau coronavirus devraient rester très modérés. En effet, le nombre d’hospitalisations a pu être maîtrisé et les EMS ont été jusqu’à présent relativement épargnés. Dès lors, il n’est pas possible de savoir comment ces effets sont ou pas pris en compte dans le primes 2021. L’OFSP n’a pas répondu à la demande jurassienne à ce sujet.
 

Cette année, le Département jurassien de l’économie et de la santé est particulièrement dubitatif face au montant astronomique des réserves actuellement disponibles : 11,3 milliards de francs, dont plus de la moitié de réserves excédentaires et la non-entrée en matière pour le financement de la crise au niveau notamment des hôpitaux. Cette situation paraît difficilement justifiable, surtout en cette période de pandémie. Des actions concrètes de la Confédération sont attendues pour imposer une réduction de ces réserves et pour intervenir dès maintenant en imposant aux assureurs de participer à la compensation des surcouts liés à la COVID-19.
 

Dans ce contexte et malgré les effets pernicieux du système mentionnés ci-dessus, la meilleure solution à court terme pour optimiser ses dépenses individuelles ou familiales reste de changer d’assureur-maladie et de se renseigner sur les différents modèles d’assurance (à noter que les assureurs proposent plus de 45 modèles différents dans le Jura) et sur les modes de remboursement (tiers-garant versus tiers-payant), ou encore en choisissant une franchise à option. Le DES rappelle aux citoyen-nes jurassien-nes que le courrier de résiliation doit être adressé à l’assureur actuel d’ici au 30 novembre (date de réception) en cas de changement d’assurance de base. Le site de l’OFSP (www.bag.admin.ch) contient les informations utiles pour les assurés.

 

1 prime moyenne cantonale calculée dès 2019 y compris franchises à option et modèles alternatifs selon nouvelle pratique de l’OFSP.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.