Actualités

Qualité des cours d’eau jurassiens: le rapport de suivi 2020 publié

Le rapport 2020 de suivi de la qualité des cours d’eau jurassiens a été publié par l’Office cantonal de l’environnement. Ce rapport s’inscrit dans le suivi régulier et à long terme de la qualité des eaux de surface. La thématique des micropolluants reste au centre des préoccupations, et leur diminution constitue l’objectif majeur de ces prochaines années.

Pullulations de chenilles processionnaires du chêne : Canton et communes dorénavant mieux parés pour faire face

La processionnaire du chêne est un papillon indigène en Suisse, dont la chenille peut causer des réactions allergiques potentiellement dangereuses. Depuis quelques années et à la faveur d’un climat plus doux, cet insecte s’est plus largement répandu dans le Jura. Quelques cas de pullulations en milieu bâti ont été dénombrés, entraînant des problèmes de santé pour le voisinage. Face à cette situation, le Canton a développé plusieurs outils de sensibilisation et de prévention destinés aux communes et à la population.

Qualité de l’air dans le Jura : une année 2020 qualifiée de bonne

En collaboration avec les cantons de la Suisse du Nord-Ouest, le canton du Jura publie le rapport annuel sur la qualité de l’air en 2020. La saison hivernale a été marquée par l’absence de pics de particules fines mais, comme presque chaque été, des pics d’ozone ont péjoré la qualité de l’air durant les épisodes de forte chaleur. Les effets indirects de la pandémie de coronavirus sur la qualité de l’air ne peuvent être précisément calculés.

25 communes et l’Office de l’environnement s’unissent pour collecter les pesticides des ménages jurassiens

Les zones à bâtir présentent une biodiversité riche et intéressante qui mérite encore d’être développée. L’usage de pesticides par les citoyennes et citoyens nuit gravement à l’environnement et leur toxicité mérite d’être rappelée. L’objectif « zéro pesticide de synthèse en zone à bâtir » devrait de nos jours aller de soi. L’Office de l’environnement, en collaboration avec 25 communes jurassiennes, invite ainsi la population à se débarrasser de ces produits.

Les milieux naturels du canton vous accueillent dans le respect de la faune et de la flore

La nature jurassienne est très prisée par la population et les touristes en cette période particulière liée à la pandémie. Cette forte affluence devrait se poursuivre et même s’accroître avec l’arrivée prochaine des week-ends prolongés et de la période estivale. S’il faut se réjouir de l’attrait du patrimoine naturel jurassien, les règles de comportement pour protéger la nature, la faune et la flore sauvages doivent régulièrement être rappelées. Les autorités veilleront à l’application des lois et au respect des comportements adaptés.

La qualité des eaux souterraines jurassiennes est globalement excellente

Les eaux souterraines du canton du Jura ont fait l’objet en 2020 de deux campagnes approfondies d’analyses de micropolluants. Les résultats sont réjouissants et confirment une qualité des eaux le plus souvent excellente, cela avant même leur traitement. La consommation de l’eau du robinet, qui provient exclusivement des eaux souterraines dans le Jura, doit plus que jamais être privilégiée par rapport aux eaux minérales du commerce.

La lutte contre le gaspillage alimentaire commence chez soi

Chaque année, la Fondation Arc jurassien Déchets (AJD) organise la distribution de quelques 37'000 exemplaires de la version papier du MémoDéchets. Cette année, une information relative au gaspillage alimentaire a été joint à cet envoi effectué dans tous les ménages jurassiens.

Le gaspillage alimentaire est à l’origine d’une très grande quantité d’émissions de gaz à effet de serre. Réduire ce gaspillage est donc un outil de lutte efficace contre le changement climatique. Cela permet aussi de faire des économies, et d’investir son argent dans des produits et projets en phase avec le développement durable.

La vaisselle réutilisable sera imposée lors des manifestations dès 2022

Dans sa séance du 9 décembre dernier, le Parlement jurassien a adopté la Loi cantonale sur les déchets et les sites pollués. Entre autres nouveautés, cette loi impose l’utilisation de vaisselle réutilisable à tous les organisateurs de manifestations. L’Etat entend s’investir avec les communes et autres acteurs concernés pour développer une ou plusieurs solutions régionales, favorables aux acteurs locaux et à l’environnement. C’est pourquoi la vaisselle réutilisable ne sera imposée qu’à partir de 2022. Dans l’intervalle, les organisateurs de manifestations sont appelés à ne pas se précipiter, et donc à ne pas acheter de la vaisselle réutilisable chacun de leur côté.

Le canton interdit l’utilisation en Ajoie d’un herbicide du maïs, le nicosulfuron

L’Office de l’environnement interdit l’utilisation de tout produit phytosanitaire contenant du nicosulfuron dans les bassins versants de l’Allaine, de la Coeuvatte et de la Vendline. Cet herbicide, largement utilisé pour désherber les cultures de maïs, s’avère très toxique pour les organismes aquatiques. Il a été régulièrement détecté depuis 2018 dans les principaux cours d’eau d’Ajoie.

Le Jura a fortement réduit ses émissions de composés organiques volatiles (COV) en 20 ans

En 2000, la Confédération introduisait une taxe sur les composés organiques volatiles (COV) afin d’inciter à la réduction de l’usage de ces substances utiles mais nocives. Vingt ans plus tard, l’Office de l’environnement dresse un bilan positif et souligne les efforts réalisés par les entreprises industrielles.

Un soutien cantonal supplémentaire pour la forêt

La forêt jurassienne continue de faire face aux attaques massives de scolytes et aux dégâts inédits de la sécheresse. Afin de soutenir les travaux effectués en 2020 par les propriétaires pour y faire face, un crédit supplémentaire de 300'000 francs a été avalisé par les autorités cantonales.

Des investigations supplémentaires à proximité de l’ancienne décharge industrielle de Bonfol

L’excavation des déchets et l’assainissement de l’ancienne décharge industrielle de Bonfol ont été terminés en 2016. Le site a été remblayé en 2018 et renaturé en mai 2019. Depuis, l’industrie chimique bâloise (bci) continue de surveiller le site conformément à un concept de surveillance et de sécurité validé par l'Office de l'environnement. Une petite zone doit faire l’objet d’investigations supplémentaires et une nouvelle campagne de forages y sera prochainement effectuée.

Ouverture de la chasse 2020 : des sangliers à réguler et une procédure de police simplifiée

La saison de la chasse générale débute ce samedi 3 octobre 2020. Le chevreuil pourra être chassé durant deux mois. La chasse au sanglier est, quant à elle, déjà ouverte depuis le mois de juin. L’Etat jurassien entend maintenir une forte pression sur cette espèce afin de diminuer les dégâts toujours conséquents. En raison de l’état des forêts, la sécurité des chasseurs sera une préoccupation majeure. Par ailleurs, les infractions mineures pourront, dès cette année, être réglées par des amendes d’ordre.

Deux cabanes forestières pour la population à Soulce et Undervelier

La Commune mixte de Haute-Sorne s’engage pour l’accueil du public en forêt. Deux cabanes forestières appartenant actuellement au canton du Jura pourront être rénovées et mises à disposition de la population. Le Gouvernement a validé la vente du chalet du Folpotat et un accord pour l’utilisation du chalet Le Solitaire.

Pollution du Tabeillon à Bassecourt

Un pêcheur a signalé une pollution du Tabeillon samedi dernier. L’Office de l’environnement est intervenu. Les dégâts s’avèrent conséquents notamment du fait des très faibles débits que connaissent actuellement nos cours d’eau.

VTT en forêt: une table ronde à la rentrée

Le rappel par l’Office de l’environnement au début du mois de l’interdiction de créer des pistes sauvages en forêt pour la pratique du vélo tout terrain a suscité de nombreuses réactions. Pour échanger sur le cadre en vigueur et discuter des besoins de nouveaux parcours autorisés et reconnus comme tels, une rencontre sera organisée à la rentrée avec les acteurs concernés.

A la découverte de la diversité de la forêt

Une campagne de sensibilisation intitulée « Diversité de la forêt » est menée cette année par l’Office fédéral de l’environnement et divers partenaires. Par l’aménagement de trois parcours jalonnés de panneaux, l’Office de l’environnement du canton du Jura et les triages forestiers de La Baroche, de La Cendre et du Vorbourg relaient cette campagne et proposent ainsi une activité pour l’été. Une façon originale de relever, découvrir et promouvoir la riche biodiversité de nos forêts.

Vélo en forêt : allier plaisir et respect

La pratique du vélo tout-terrain en zone forestière se développe de manière importante et réjouissante. Si la cohabitation avec les autres utilisateurs des chemins se passe généralement bien, on assiste malgré tout à une recrudescence de conflits et à l’apparition de nouvelles pistes à l’usage exclusif de ce sport. L’Office de l’environnement a ainsi précisé les règles pour la pratique du VTT en forêt. Le parcours des VTT à l’intérieur des peuplements forestiers et la création de nouvelles pistes enfreignent la législation et sont clairement dans le viseur des autorités.

Prairie fleurie Prairie fleurie Source: BirdLife Suisse

Guide «Jardins vivants» - 15 actions pour remplacer les pesticides de synthèse par des alternatives naturelles

L’Etat jurassien a publié un guide pratique intitulé « Jardins vivants ». S’adressant à l’ensemble des propriétaires et locataires, il invite de manière imagée et constructive à exclure toute utilisation de pesticides et à favoriser la biodiversité en zone bâtie.

Ce projet s’inscrit dans la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental visant à la réduction des produits phytosanitaire.

Pour plus d'informations, cliquez sur le lien ci-dessous.

Nidification jurassienne pour la chouette chevêchette

La chevêchette d'Europe. Photo: Jean-Claude Schaller La chevêchette d'Europe. Photo: Jean-Claude Schaller La chevêchette d'Europe. Photo: Jean-Claude Schaller

Peu connue, parfois entendue, la Chevêchette d’Europe a niché cette année sur le territoire cantonal. Deux naturalistes assidus ont découvert son nid logé dans la haute cavité d’un sapin sec des Côtes du Doubs. Les jeunes ont récemment pris leur envol. Il s’agit de la première nidification attestée de cette espèce, pygmée parmi les chouettes, dans les forêts jurassiennes. Propriétaire forestier et le garde forestier local s’engagent à assurer la pérennité des vieux bois présents sur le secteur. Un événement positif qui mérite d’être mis en évidence dans un contexte difficile pour la biodiversité et au moment des festivités des 40 ans de la République et Canton du Jura !

Mise en consultation de l'avant-projet de loi sur les déchets et les sites pollués (LDSP)

Le Gouvernement met en consultation publique une révision complète de la législation cantonale sur les déchets. L'intégralité du dossier mis en consultation est disponible au lien indiqué ci-dessous.

Navigation sur le Doubs

A l’intention des pêcheurs, il est rappelé que la pêche depuis l’intérieur du lit de la rivière est proscrite lorsque le débit est inférieur à 6 m3/s.