CENTRE DE DÉPISTAGE

 

Les personnes présentant des symptômes COVID-19 à savoir toux, maux de gorge, fièvre, perte de goût ou d’odorat, ou les personnes qui ont reçu une alerte via l’application SwissCovid doivent aller se faire dépister aussi rapidement que possible dans un centre de dépistage. Cela concerne les adultes et les enfants de plus de 12 ans. En attendant le dépistage et son résultat, il est nécessaire de s'isoler à domicile. Le dépistage est gratuit et les coûts pris en charge par la Confédération.


Pour procéder au test de dépistage, il faut au préalable appeler la hotline au 032 420 99 00. La ligne «santé» sera joignable 7 jours sur 7 entre 9h et 16h du lundi au vendredi et de 9h à 12h le samedi et dimanche.

Concernant les centres de dépistage, seul celui de Courroux restera ouvert durant l’été – à savoir du 6 juillet au 14 août – mais avec des horaires élargis en fonction de la demande qui est en forte hausse ces derniers jours (8h-17h voire 18h du lundi au vendredi).
 

Adresse du centre de dépistage

Laboratoires médicaux Dr Risch
Place des sciences 2
2822 Courroux
(bâtiment Innodel entre Delémont et Courrendlin)
 

Formulaire d'annonce de séjour dans une région à risque

 

Depuis le 6 juillet 2020, toute personne franchissant la frontière depuis un État ou un territoire avec un risque élevé d'infection doit se mettre en quarantaine durant dix jours et s'annoncer auprès des autorités de son canton dans les 48 heures.

Comment se protéger ?

Afin d’interrompre la chaîne de transmission du coronavirus et d’éviter ainsi au maximum les risques d’une seconde vague, nous devons toutes et tous continuer de suivre les recommandations d’hygiène et de distance de l’OFSP.

Nous devons ainsi en particulier:

  • Garder nos distances
  • Porter un masque lorsque cela est possible ► Obligatoire depuis le 6 juillet dans les transports publics de toute la Suisse ainsi que les commerces et magasins du canton du Jura
    ►   Vidéo explicative de l’OFSP sur le port du masque
     
  • Nous laver soigneusement les mains
  • Ne pas nous serrer la main
  • Tousser et éternuer dans un mouchoir ou le creux de notre coude
  • Rester à la maison en cas de symptôme et appeler la hotline pour fixer un rendez-vous dans le centre de dépistage 
  • Toujours nous annoncer par téléphone avant de nous rendre chez le médecin ou aux urgences
  • Si possible, continuer de travailler à la maison

Les personnes vulnérables (de plus de 65 ans ou atteintes d’une maladie préexistante) doivent, quant à elles, suivre les prescriptions établies spécifiquement à leur intention et qui se trouvent ci-dessous.

Informations de l'OFSP concernant les personnes vulnérables

Haut de la page

Obligation du port du masque

Depuis le lundi 6 juillet, en plus de l’obligation décrétée au niveau fédéral du port du masque dans les transports publics, l’Exécutif jurassien rend obligatoire le port du masque pour les personnes de plus de 12 ans dans tous les commerces et les magasins du canton. Cette obligation porte sur une durée de 2 mois (jusqu’au 6 septembre compris) et pourra être prolongée en fonction de l’évolution de la situation.

  • L’obligation de porter les masques s’applique à tous les commerces. Le port de visières est considéré comme équivalent au port du masque.
  • Sont exclus de cette obligation les entreprises de services telles que les assurances, les banques, etc. Ces entreprises doivent cependant disposer d’un plan de prévention (proposé par leur association professionnelle). Elle doivent appliquer strictement ce plan.
  • La mesure ne s’applique pas aux établissements publiques. Le plan de protection de Gastrosuisse doit être strictement appliqué. Le port du masque est fortement recommandé au personnel.
  • Dans les entreprises ‘mixtes’ dans lesquelles certaines activités sont dévolues à la vente avec contact avec le client, il faut appliquer les principes suivants: pas de masque dans les zones protégées telles que le ateliers, bureaux et autre zones derrière un plexiglas. Le masque est cependant de rigueur lors de contacts directs avec la clientèle. C’est la cas par exemple du contact d’un garagiste expliquant à son client le fonctionnement de son véhicule, p. ex. dans l’habitacle de la voiture (distanciation de 1,5 m non respectée durant cette activité).
  • Dans les commerces dans lesquels le personnel est protégé d’un contact proche avec la clientèle à l’aide d’un plexiglas (ex: caissière d’un grand magasin, vendeuse dans une boulangerie, etc.), le port du masque par le personnel durant cette activité n’est pas nécessaire. Par contre, en cas de déplacement du personnel dans la zone où se trouvent les clients, le port du masques est indispensable.

Haut de la page

Comment utiliser un masque ?

Personnes particulièrement vulnérables

Certaines personnes sont considérées comme particulièrement vulnérables car le virus peut s’avérer dangereux pour elles et elles peuvent développer une forme sévère de la maladie. Il s’agit des personnes suivantes :

  • les personnes de plus de 65 ans
  • les adultes atteints d’une des maladies suivantes :
    • cancer
    • diabète
    • une faiblesse immunitaire due à une maladie ou à un traitement
    • hypertension artérielle
    • maladies cardio-vasculaires
    • maladies chroniques des voies respiratoire
    • obésité de classe III (morbide, IMC ≥ 40 kg/m2)


Les catégories de personnes vulnérables sont décrites de façon précise à l’annexe 6 de l’ordonnance 2 COVID-19 du Conseil fédéral qui est mise à jour régulièrement.
 

Si vous êtes une personne pouvant être considérée comme vulnérable, veuillez suivre les recommandations spécifiques de l’OFSP afin d’éviter au maximum le risque d’infection.
 

Si vous avez des symptômes (difficultés à respirer, toux et fièvre), appelez tout de suite votre médecin ou un hôpital. En cas de doute concernant vos symptômes, contactez la hotline au 032 420 99 00; elle répondra à vos questions et, au besoin, vous redirigera vers un médecin ou un hôpital. Vous pouvez par ailleurs poser vos questions par courriel à l'adresse coronavirus@jura.ch.


Si vous avez besoin d’aide (par exemple pour faire vos courses, obtenir des soins à domicile, etc.), remplissez le formulaire que vous trouverez ici.

Haut de la page

Quels sont les symptômes du COVID-19?

Les symptômes suivants sont fréquents (par ordre alphabétique):

  • douleurs musculaires
  • fièvre, sensation de fièvre
  • insuffisance respiratoire
  • maux de gorge
  • perte soudaine de l’odorat et/ou du goût
  • toux (toux sèche irritante)

Plus rarement :

  • conjonctivite
  • maux de tête
  • rhume
  • symptômes gastro-intestinaux


Les symptômes peuvent être de gravité variable; ils peuvent aussi être faibles. Des complications de type pneumonie sont également possibles.
 

Si vous présenter l’un ou l’autre des symptômes ci-dessus, appelez la hotline au 032 420 99 00 afin de fixer un rendez-vous pour effectuer un dépistage auprès de l’un des centres du canton et suivez les consignes de l’OFSP en matière d’isolement.

 

Quels sont les symptômes du CVID-19 ?

Dépistage en cas de symptômes


Afin d’identifier et supprimer d’éventuels nouveaux foyers épidémiques et d’éviter ainsi une deuxième vague du coronavirus, toute personne présentant l’un des symptômes fréquents du COVID-19 ou ayant reçu une notification via l’application SwissCovid est désormais est priée d’appeler la hotline cantonale au 032 420 99 00 afin de fixer un rendez-vous pour le dépistage. Elle doit également suivre les consignes de l’OFSP en matière d’isolement.

Le dépistage en cas de symptômes vaut également pour les enfants de moins de 12 ans. Toutefois, pour ces derniers, une consultation est préalablement nécessaire auprès du médecin, idéalement un pédiatre.
 

Concernant les centres de dépistage, seul celui de Courroux (Laboratoires médicaux Dr Risch, Place des sciences 2, bâtiment Innodel entre Delémont et Courrendlin) restera ouvert durant l’été – à savoir du 6 juillet au 14 août – mais avec des horaires élargis en fonction de la demande qui est en forte hausse ces derniers jours (8h-17h voire 18h du lundi au vendredi).

Haut de la page

Formulaire pour les employeurs qui exigent un dépistage COVID-19

Isolement et quarantaine

Les chaînes de transmission du nouveau coronavirus doivent être rapidement détectées et interrompues afin que sa propagation reste sous contrôle. L’isolement et la quarantaine représentent deux mesures importantes pour y parvenir.

Ainsi:

  • Si vous présentez des symptômes du coronavirus ou que votre maladie a été confirmée par un test de dépistage (et que votre état de santé général ne nécessite pas une hospitalisation), vous devez rester chez vous et suivre les consignes de l’OFSP en matière d’isolement que vous trouverez ici .
     
  • Si vous vivez sous le même toit qu’une personne testée positive au nouveau coronavirus ou que vous avez des contacts étroits avec elle (moins de 1.5 mètre de distance pendant plus de 15 minutes le tout sans protection), vous devez vous mettre en quarantaine et suivre les recommandations de l’OFSP sur la quarantaine.

Recommandations de L'OFSP relatives à l'isolement et à la quarantaine
 

Haut de la page

Traçage des contacts et application SwissCovid

Après le respect des mesures d’hygiène et de distances sociales et le port du masque lorsque ces distances ne peuvent pas être observées, le traçage de contacts constitue la troisième mesure pour contenir la propagation du coronavirus. En effet, la recherche des contacts est l’une des mesures les plus efficaces pour lutter contre les épidémies. Elle permet d’identifier les chaînes de transmission et de les interrompre en isolant les personnes malades et en plaçant leurs contacts en quarantaine.

Pour plus d’information sur le traçage de contacts et l’application pour smartphones SwissCOVID, veuillez cliquer ici .
 

Traçage des chaînes de transmission - Site de l'OFSP

Application SwissCOVID - Site de l'OFSP

Haut de la page

Protection des personnes souffrant de troubles psychiatriques

Afin de préserver les personnes présentant des troubles psychiatriques, ainsi que les populations sensibles à de tels symptômes, des permanences téléphoniques spécialisées et un centre de crise psychiatrique ont été mis sur pied pour permettre l’accès à des soins psychiatriques aigus dans des délais très courts pendant la période de pandémie du COVID-19.

  • Pour les adultes (dès 18 ans révolus)
    Un Centre de crise permettant une écoute thérapeutique ou un accueil sur rendez-vous si nécessaire est ouvert dans les locaux de l’Hôpital psychiatrique de jour pour adultes (HPJA) à Delémont. Le patient ou son médecin traitant peut appeler le Centre de 9h à 17h tous les jours de la semaine au 032 420 97 40. Une infirmière évalue alors la situation et décide du traitement le plus approprié.
     
  • Pour les enfants et les adolescents (jusqu’à 18 ans révolus)
    Une permanence téléphonique est aussi disponible de 9h à 17h tous les jours ouvrables au 032 420 51 80. La situation est alors évaluée par le médecin de piquet qui décide de la suite à donner.

À noter que les consultations ambulatoires habituelles auprès du Centre médico-psychologique sont dorénavant essentiellement remplacées par des consultations téléphoniques et par les visites à domicile. Elles peuvent néanmoins être maintenues ou reportées en fonction de la situation.

Haut de la page

 

EMS/UVP, appartements protégés et autres institutions

Si les visites dans les EMS/UVP et appartements protégés restent possibles, les mesures d’accompagnement sont néanmoins renforcées. Un questionnaire de santé sera à nouveau à compléter par les visiteurs, alors que le port du masque continuera d’être obligatoire pour les visiteurs, et fortement conseillé pour les résidant-e-s. Le nombre de visites devra se limiter à une à deux personnes par jour et elles ne devront pas durer plus d’une heure.

Il en va de même s’agissant des visites dans les institutions sociales. De plus, pour rappel, les résidents de ces institutions peuvent à nouveau envisager des retours dans les familles, notamment durant les week-ends, toujours en respectant les normes sanitaires en vigueur.

Au sein de l’Hôpital du Jura, les visites sont à nouveau autorisées depuis le lundi 8 juin. Elles se font cependant dans un cadre déterminé: uniquement sur rendez-vous, horaires et nombre limité de visites. Informations détaillées

Haut de la page