Image décorative Image décorative

Traçage renforcé dans les établissements publics et dispositions concernant les manifestations de plus de 1’000 personnes

18 septembre - Face à une évolution toujours incertaine de la situation sanitaire et avec la volonté ferme d’éviter tout nouveau blocage de l’économie et de la société, le Gouvernement a décidé de renforcer de manière ciblée le traçage dans les établissements publics. Par ailleurs, la procédure d’organisation des manifestations de plus de 1’000 personnes, à nouveau possibles dès le 1er octobre prochain, a été élaborée en concertation avec les principaux acteurs concernés.

Dès le 1er octobre, les grandes manifestations à nouveau possibles

Tableau des grandes manifestations possibles dès le 1er octobre 2020 Tableau des grandes manifestations possibles dès le 1er octobre 2020

Concepts et plans de protection

Tous les lieux accessibles au public doivent disposer d'un plan de protection spécifique. Les mêmes prescriptions relatives aux plans de protection s'appliquent à toutes les institutions, les entreprises, les écoles et les manifestations. Elles sont réglées dans l'ordonnance de l'OFSP.  

Les concepts de protection doivent se baser sur les recommandations de l’Office fédérale de la santé (OFSP) ainsi que celles du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) concernant la santé publique ainsi que la santé sur le lieu de travail.


Dans les concepts de protection, les «gestes barrière» doivent primer sur toute autre mesure, c’est-à-dire respecter une distance minimale de 1.5 mètre, se laver ou se désinfecter régulièrement les mains ainsi qu’aérer régulièrement les locaux.
 

L’élaboration et la mise en œuvre d’un concept de protection est de la responsabilité du professionnel, de l’établissement ou de l’organisation qui reprend ses activités. Les associations faitières soutiennent leurs membres dans cette tâche en élaborant des plans globaux spécifiques aux domaines concernés.


Le canton est chargé du contrôle de l’application de tels concepts. Il peut fermer les établissements qui n’ont pas de concept de protection ou qui ne le respectent pas.

Rassemblements et manifestations

A partir du 22 juin, les manifestations publiques et privées comptant jusqu’à max. 1'000 personnes peuvent à nouveau avoir lieu. En font partie, par exemple, les fêtes de familles, les foires, les concerts, les représentations théâtrales, les projections de films ainsi que les manifestations politiques et sociales. L’organisateur doit disposer et mettre en œuvre un plan de protection. Il s’agit prioritairement d’appliquer les règles d’hygiène et de distanciation. L’organisateur est responsable de la mise en œuvre et du respect du plan de protection.

La récolte de signatures dans l'espace public est également à nouveau possible, moyennant la mise en œuvre d'un plan de protection.
 

 

Dans le Jura, les manifestations de plus de 30 personnes doivent obligatoirement être annoncées, au plus tard 5 jours avant la tenue de l’événement, via le formulaire en ligne prévu à cet effet.
 

Les manifestations de plus de 1’000 personnes sont à nouveau possibles à partir du 1er octobre. Les demandes d’autorisation doivent être adressées au niveau jurassien à la cellule cantonale de coordination et de suivi des manifestations prioritairement via la formulaire en ligne prévu à cet effet  ou par mail (manifestations@jura.ch) ou encore par téléphone via la hotline cantonale (032 420 99 00) dans un délai d’au moins 30 jours avant la tenue de l’événement.

 

Aide financière aux étudiant-e-s

Les étudiant-e-s jurassien-ne-s qui suivent une formation tertiaire et qui ont perdu leur activité professionnelle en raison de la COVID-19 peuvent bénéficier d’une somme forfaitaire de 500 francs, soit 400 francs provenant du fonds cantonal de solidarité et 100 francs versés par la Fondation Henriette Nicolet-Burgagni.

Cette somme est accordée sur présentation d’une attestation d’études de niveau tertiaire, d’une preuve de la résiliation de l’activité rémunérée et d’une attestation sur l’honneur que d’autres aides n’ont pas été versées par d’autres instances.

La demande doit être envoyée jusqu’au 31 août 2020 au:

Service de la formation postobligatoire
rue du 24-Septembre 2
2800 Delémont
 

Etablissements de soins, institutions sociales et structures d’accueil extrafamilial

Les visites dans les EMS/UVP, appartements protégés et institutions sociales sont à nouveau autorisées dans des conditions définies par chaque institution dans le cadre d’un plan de protection (port du masque, nombre de personnes limité ou encore traçabilité). Au niveau des institutions sociales, les résidents peuvent à nouveau envisager des retours dans les familles, notamment durant les week-ends. Là aussi des conditions spécifiques sont prévues. A l’Hôpital du Jura, les visites sur rendez-vous sont à nouveau autorisées à partir du 8 juin 2020. De plus amples informations se trouvent sur le site de l’hôpital (www.h-ju.ch).

Pour ce qui est des crèches, les conventions de placement qui prévalaient avant la crise seront rétablies à compter du 1er août 2020. La réactivation des conventions ira de pair avec la reprise de la facturation par forfait mensuel.