Les deux grands domaines de compétence des juges civils sont les affaires civiles pécuniaires ou d'intérêt matériel et les affaires du droit de la famille.


Parmi les affaires civiles pécuniaires ou d'intérêt matériel, on trouve par exemple les actions en paiement, les actions relatives aux hypothèques légales, aux annulations de titres, aux mises à ban, aux mesures provisionnelles, superprovisionnelles et d'exécution de jugements, etc. Les juges civils sont également compétents en matière de mainlevée provisoire et définitive d'opposition, de retour à meilleure fortune, de séquestre, de faillite, de concordat, etc. Ils fonctionnent en qualité d'autorité inférieure de surveillance des offices des poursuites et des faillites (plainte LP).

Les affaires du droit de la famille concernent principalement les mesures protectrices de l'union conjugale (séparation), les divorces, les actions alimentaires, les procédures de constatation ou de contestation de la filiation.

Toute requête doit être introduite par écrit et doit contenir des conclusions (ce que l'on demande). Elle peut dans certaints cas être dictée au procès-verbal au tribunal. La demande doit être motivée (résumé des faits) et indiquer les moyens de preuve (témoins, etc.).

Juges civils
Droit de la famille Carmen Bossart Steulet
Pascal Chappuis
Madeleine Poli Fueg
Corinne Suter
Droit des poursuites et faillites

Jean Crevoisier
Lydie Montavon-Terrier

Autres affaires pécuniaires et d'intérêt matériel

Jean Crevoisier
Lydie Montavon-Terrier
Corinne Suter